Accueil Monde Europe

Russie: Sergueï Lavrov, l’homme aux deux visages de la diplomatie du Kremlin

Ministre des Affaires étrangères depuis 2004, ce fin diplomate a la carapace dure et sévère. Mais il aime aussi les bons mots et les bonnes bouteilles. Ce jeudi, il mènera ce qu’il aime par-dessus tout : un difficile round de négociations. Sur un sujet qu’il connaît bien : l’Afghanistan.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est le Janus au service de la politique étrangère du Kremlin. «  Sergueï Lavrov, l’homme aux deux visages, peut changer en une minute ! », sourit un homme d’affaires européen à Moscou, habitué des jeux diplomatiques et des complicités humaines du chef de la diplomatie russe depuis dix-sept ans. Souvent sec et cassant, l’indéboulonnable ministre du président Vladimir Poutine est réputé pour son intransigeance et sa sévérité, impressionnant par sa connaissance des dossiers, son talent et son endurance de négociateur dans les discussions marathons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 18 mars 2021, 18:31

    Quand Mr Lavrov ose affirmer que l'expulsion des diplomates européens en même temps que la visite de Mr Borell était "pure coïncidence", non seulement Mr Lavrov nous prend pour des veaux mais c'est même une injure à sa propre intelligence.

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 17 mars 2021, 19:32

    Les différents ministres des affaires étrangères de l'URSS puis de la Russie ne se lassent jamais de proclamer le contraire de la réalité et leurs déclarations sont d'une totale prévisibilité. Le pouvoir russe est parfait, n'espionne jamais, ne tue jamais, ne provoque aucune attaque informatique, n'interfère jamais dans le processus électoral des démocratie, n'utilise aucun moyen pour faire taire ou disparaître ses opposants, est transparent dans toutes ses actions, n'est l'allié d'aucun dictateur, en résumé l'assassin Poutine et ses sbires tout aussi maffieux que lui sont tous des bisounours.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 17 mars 2021, 17:10

    Un tyran sympathique reste un tyran. N'oublions pas que Sergueï Lavrov est, et reste, au service d'une dictature.

  • Posté par Martin Roland, jeudi 18 mars 2021, 8:49

    Ce 13 mars: 150 personnes venues de toute la Russie ont été arrêtées alors qu’elles assistaient à la conférence « Russie municipale ». Parmi elles, l’opposant Ilya Yashin, l’ancien maire de Ekaterinbourg Yevgeny Roizman, la députée de Moscou Yulia Galyamina, le correspondant du canal Sotavision, le journaliste Vladimir Kara-Murza, précédemment victime de deux empoisonnements. Ils sont accusés de coopération avec une organisation indésirable en vertu de l’article 20.33 du Code des infractions administratives. Au total, 150 participants ont été arrêtés à ce forum « Russie municipale » qui était prévu sur deux jours. Il a duré 40 minutes. Le chef de la brigade de police a déclaré : « En raison des activités d’une organisation internationale non gouvernementale étrangère, dont les activités ne sont pas souhaitables en Fédération de Russie, vous serez tous arrêtés et conduits dans des commissariats pour rédiger les documents d’infraction administrative. » Le policier a averti qu’en cas de désobéissance, la force physique et des moyens spéciaux seront utilisés.

  • Posté par Suys Emmanuel, jeudi 18 mars 2021, 8:31

    @Patrick Yamedjeu: parce que la Russie est une démocratie, selon vous?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs