Accueil Monde Union européenne

L’extrême droite en Europe

Le concept d’« extrême droite » a fortement évolué sur le Vieux Continent. Il y a bien sûr toujours les partis « traditionnels », nourris à l’idéologie national-socialiste ou fasciste. Mais d’autres mouvements sont apparus, davantage tournés vers le populisme.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Même si, en décembre dernier, le second tour des élections régionales en France a brisé l’ambition de Marine Le Pen de mettre la main sur de premières régions, la percée du FN dans les urnes de l’Hexagone s’est poursuivie. Jamais, auparavant, le parti frontiste n’avait remporté autant de voix lors d’un scrutin : 6,82 millions, soit quelque 400.000 de plus que celles obtenues par la présidente lors de l’élection présidentielle de 2012.

« L’époque est aux extrêmes », entend-on souvent selon une expression, dont le principal mérite n’est pas la clarté. Si l’extrême droite se dissimule le plus souvent derrière ces « extrêmes », comme on peut le comprendre, encore faut-il parvenir à définir précisément cette famille politique avant de juger si, plus largement, sur le plan européen, par exemple, elle rencontre bien les succès décrits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs