Accueil Sports Tennis ATP - WTA

Dominic Thiem a le blues du Grand Chelem

Hormis une belle finale au Masters ATP de Londres, où il a été vaincu par l’ineffable Daniil Medvedev, nouveau 2e joueur mondial, Dominic Thiem n’est plus parvenu à dépasser les quarts de finale d’aucun autre tournoi auquel il a participé, après son superbe succès à l’US Open.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En 2021, Dominic Thiem a été battu par de bons joueurs comme Matteo Berrettini (10e) à l’ATP Cup, Grigor Dimitrov (21e) à l’Open d’Australie ou Roberto Bautista Agut (13e), la semaine dernière à Doha. Sur les courts rapides de Dubaï, c’est le Sud-Africain Lloyd Harris (protégé d’un certain Xavier Malisse) qui est venu le cueillir à froid. Des adversaires qu’un cador de son calibre (4e mondial) se doit de vaincre pour aller loin dans les tournois, voire les remporter. Mais depuis son succès à New York (pour rappel, on attendait un nouveau vainqueur en Grand Chelem depuis Cilic à l’US Open 2014), l’Autrichien a visiblement du mal à retrouver son meilleur niveau, et il ne s’en cache pas. Cela fait aujourd’hui 186 jours qu’il n’a plus soulevé un trophée, une durée anormalement longue pour un premier vainqueur en Grand Chelem (seul l’infortuné Del Potro a fait pire, depuis 2003 !). On peut parler d’un coup de blues, post « Major ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs