Accueil Société Enseignement

Bâtiments scolaires: quand l’école publique prend sa calculette

Le pactole européen en faveur des bâtiments scolaires divise les lobbys francophones. Le centre d’étude et de défense de l’école publique estime que l’argent public doit avant tout servir à financer des bâtiments publics.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Oui, il est normal que le propriétaire – en l’occurrence la Fédération Wallonie-Bruxelles – se préoccupe avant tout de sa maison avant de se soucier de celle du voisin. Mais quand celle du voisin – les réseaux libres – est utilisée pour assurer la même mission de service public, on ne peut pas dire que l’état de ces bâtiments-là ne nous regarde pas… ». Ces mots sont ceux de Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il y a quelques jours, il se positionnait en pacificateur dans le conflit opposant la Fédération des pouvoirs organisateurs catholiques (le Segec) au ministre du Budget et des Bâtiments scolaires Frédéric Daerden.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Schleich Bernard, vendredi 19 mars 2021, 8:39

    @Pierre-Yves Jeholet: j'habite un village dans lequel il n'y a qu'une école; cette école fait partie du réseau libre. L'état n'a pas investi partout et dans tous les villages de Belgique et les enfants de ces villages ruraux sont TOTALEMENT défavorisés. Votre calcul est une honte et néglige beaucoup d'autres paramètres comme la présence des écoles publiques dans tous les villages ! Je suppose aussi que vos calculs n'ont pas tenu compte également à la masse de volontaires qui supportent les écoles libres et qui ne coûtent pratiquement rien à l'état.

  • Posté par Nivaille , jeudi 18 mars 2021, 11:23

    Pourquoi devrions-nous continuer à enrichir le patrimoine de l'enseignement catholique ! Enseignement libre, enseignement libre, en fait il s'agit de l'enseignement catholique, qui se cache derrière l'expression enseignement libre. Il est grand temps que l'on arrête ces arrogants cathos. Concernent Jeholet il aime aussi se déguiser en laïque, en favorisant l'enseignement catho.

  • Posté par Anagnostaras Dimitri, jeudi 18 mars 2021, 11:16

    Intégrer la masse salariale n'a aucun sens, on parle des bâtiments. C'est vraiment le niveau 0 de la réflexion. De plus l'argent vient de l'UE pour améliorer les infrastructures scolaires, il n'y a aucune clause qui dit que les bâtiments doivent être la propriété de l'état. Qu'un élève soit dans le public ou le privé il a tout autant le droit à un environment de travail correct. Et je parle en tant qu'ancienne élève du public.

  • Posté par Steinbach Jean-Baptiste , jeudi 18 mars 2021, 12:14

    Bon! Un musée ou un théâtre privé doivent aussi réparés avec de l’argent public .

  • Posté par Antoine André, jeudi 18 mars 2021, 11:19

    Merci, vous résumez bien la situation;

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Codeco: quelles solutions pour les parents avec la fermeture des écoles?

Le Codeco a tranché. A partir du 20 décembre, les enfants de maternelle et de primaire devront rester à la maison. Un casse-tête pour de nombreux parents qui devront trouver des solutions de garde, quand ce n’est pas déjà le cas aujourd’hui à cause d’écoles fermées. Chômage temporaire, congés, nounou « partagée »… Voici quelques pistes à considérer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs