Accueil Belgique Politique

Réforme de l’Etat: le top départ est imminent, avec des citoyens

Le gouvernement fédéral s’apprête à lancer le chantier de révision de la Constitution. Au menu, cinq premiers articles à réviser et des commissions mixtes qui intégreront des citoyens tirés au sort.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La septième réforme de l’Etat, l’un des sujets (hors Covid) les plus sensibles de cette coalition est sur les fonts baptismaux. Elle devrait être officiellement lancée début avril. Le Conseil des ministres approuvera alors une proposition de liste de cinq articles à réviser (lire ci-contre) et lancera un processus de consultation des citoyens, une première dans l’histoire du pays s’agissant de la réforme de l’Etat. Selon les premiers éléments qui nous ont été confirmés ici et là, ou ont été dévoilés par bribes aux parlementaires, le processus démarrera par une plateforme en ligne, où les citoyens pourront poser les questions essentielles, comme celle de savoir (c’est un exemple théorique à ce stade) s’il faut refédéraliser les soins de santé, les régionaliser ou entamer une réflexion à ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Denoel Xaviet, jeudi 18 mars 2021, 18:24

    Et les finances ??? Pas un mot dans cet article. Ce sera pourtant LE sujet au coeur de toute réforme à venir.

  • Posté par Pierre Lison, jeudi 18 mars 2021, 11:49

    Bref, les wallons laissent tomber les francophones de Bruxelles et sont même prêts à y « renforcer le poids politique flamand » ! ! !

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 18 mars 2021, 8:16

    Ce n'était pas forcément évident mais je partage des points d'accord avec Hendrik Vuye et Philippe Destatte en même temps. Comme quoi. En particulier sur une révolution du fédéralisme belge effaçant la double couche régions / communautés pour aller vers une Belgique a quatre régions. Ce pourrait être enfin, une grande évolution. Mais Hendrik Vuye n'a pas tort, il faut encadrer la question du financement de Bxl dans cette option afin que le modèles soit viable. Soit dit en passant, la question du financement de Bxl ne se poserait pas avec un élargissement à son hinterland économique, mais là par contre, on va aller dans une direction qui mène à l'impasse. Philippe Destatte donne la solution, un deal, avec la suppression des communautés, le déménagement de la capitale flamande, mais des avancées dans les demandes flamandes sur Bxl depuis quelques années (fusion des communes, des zones de polices,...). Un grand accord sur Bxl et sur la Belgique à quatre est possible. Il est nécessaire.

  • Posté par OPDEBEECK Jean-Marie, mercredi 17 mars 2021, 21:11

    A part un retour à l'état unitaire (dans des conditions mentales évidemment différentes, sans colonialisme culturel francophone et dans le respect mutuel des communautés) je m'en tape complètement.

  • Posté par Surmont Willy, mercredi 17 mars 2021, 19:56

    Pour moi, la réforme de l'Etat, c'est marche arrière toute! Toutes les réformes précédentes ont reformaté des belges discriminés dans des domaines essentiels, comme les allocations, les droits de succession, 9 ministres de la santé, les aides à l'emploi, les aides en mesures covid avec des différences de dédommagements entre les région hallucinantes, etc! Un Belge reste un Belge, et il est honteux de voir que nos élus se sont rendus complices de ces différenciations depuis 40 ans! Et ils continuent, ils persistent et signent alors même que de plus en plus de citoyens s'indignent de ces gabegies nous ridiculisant de plus en plus aux yeux du monde!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs