Accueil Culture Arts plastiques

Plantu: «J’avais 21 ans, je n’ai pas compris que c’était le début d’une carrière»

Après près de cinquante ans passés à dessiner l’actu pour « Le Monde », Plantu fait ses adieux. Pour ses amis du « Soir », il se retourne sur son passé. Sur ses débuts officiels, en 1972. Et sur l’importance que la Belgique eut dans ses premières années.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

Il fait ses valises, Plantu. Dans quelques jours, il fêtera ses 70 ans. Cela ne l’empêche pas de garder sur le visage cet air d’éternel garnement, sans âge. Il prépare ses valises, car oui, le 31 mars, il fera ses adieux au journal qui l’a rendu célèbre. Et dans lequel, pincez-vous, il aura passé près d’un demi-siècle.

Nous lui avons proposé, pour marquer cet émouvant passage, de revenir sur son parcours. En commençant par les jeunes années.

Que devez-vous à vos parents, vos origines, les valeurs de votre milieu familial ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs