Accueil Société Enseignement

Coronavirus: une réunion entre les ministres de l’Enseignement prévue jeudi pour évaluer de nouvelles mesures

Alors que les chiffres des contaminations augmentent, le calendrier de réouverture des écoles est sur la table.

Temps de lecture: 2 min

Un rapport du GEMS qui cible particulièrement la situation épidémiologique dans les écoles serait arrivé sur le bureau du Premier ministre, selon nos confrères de Sudinfo qui évoquent une fermeture des écoles.

D’après nos information, le calendrier de réouverture des écoles pourrait être revu demain lors d’une réunion entre les ministres de l’Enseignement, alors qu’il était prévu un retour en 100 % présentiel dès le 29 mars pour les deux premiers degrés du secondaire. D’autres mesures pourraient également être prises.

En Flandre, il a déjà été décidé que les élèves de 5e et 6e primaires devront porter un masque de protection à l’école, au moins jusqu’aux vacances de Pâques, a-t-il été décidé mercredi soir à l’issue d’une concertation du secteur. La reprise de l’enseignement à l’école à temps plein pour le deuxième degré du secondaire est postposée après le congé scolaire.

Situation « préoccupante »

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est entretenu mercredi soir avec les ministres-présidents des Régions de la situation sanitaire et de l’évolution des chiffres jugée «préoccupante». Il prendra jeudi une décision quant à l’opportunité d’avancer ou non la prochaine réunion du Comité de concertation initialement prévue le 26 mars, a-t-on appris mercredi soir dans l’entourage du Premier ministre.

La réunion de mercredi soir a été organisée à la suite de la rencontre avec les représentants des employeurs, mardi après-midi, à propos de la nécessité du télétravail.

Elle a principalement porté sur les écoles. Les lieux de travail et les écoles sont les endroits de contamination les plus importants. Il a été demandé aux ministres-présidents de faire procéder à une évaluation des mesures actuelles en vigueur dans les écoles par les ministres compétents.

«Vu l’évolution de la situation sanitaire, les assouplissements prévus pour avril sont clairement incertains», a-t-on indiqué par ailleurs dans l’entourage d’Alexander De Croo.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par PAEME Frédéric, jeudi 18 mars 2021, 7:50

    Les écoles ne représentant que 30 % des cas, pourquoi ne pas prendre des mesures pour les 70 autres ? Et puis en octobre, le pays a connu sur deux semaines 100.000 et 95.000 cas sur toute la population du pays sans fermeture des écoles...

  • Posté par Druide David, jeudi 18 mars 2021, 7:37

    Préparez vous à garder vos mioches à la maison....

  • Posté par Ask Just, jeudi 18 mars 2021, 7:10

    L’incidence dans les écoles est obstinément inférieure à celle de la population générale. Il ne faut pas être un grand savant pour comprendre que les écoles ne sont pas un moteur important de l’épidémie. Par contre, les fermer est un excellent moyen d’obliger les parents à respecter le télétravail. Sauf que évidemment ce seront à nouveau les mamans qui seront impactées, et risqueront leur emploi. C’est donc très injuste à la fois pour les enfants, et pour les mamans. Qu’on fasse respecter le télétravail, amende à la clé si nécessaire !

  • Posté par massacry olivier, jeudi 18 mars 2021, 9:32

    Je partage votre volonté de maintenir autant que peut se faire les écoles ouvertes, mais ne pas oublier aussi que 1) tout les emplois ne permettent pas le télétravail, 2) l'école est aussi un lieu de travail pour beaucoup !, 3) si les écoles sont aussi un lieu de contaminations, et là aussi il serait peut-être temps d'être plus strict dans le respect des mesures.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 18 mars 2021, 0:10

    Fermer les écoles...IMMEDIATEMENT !!!

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une