«Tant mieux si j’ai perdu, j’ai hâte de pouvoir aller à la plage et à la piscine»: Benoît Paire n’est pas malheureux après une défaite

@Reuters
@Reuters

Benoît Paire, qui traverse une passe difficile, n’a pu réaliser de miracle au 1er tour du tournoi sur dur d’Acapulco, éliminé par le Grec Stefanos Tsitsipas, tête de série N.1, 6-3, 6-1.

Ce dernier, N.5 mondial et demi-finaliste du dernier Open d’Australie, a été très solide, ne laissant à son adversaire que deux balles de break à convertir pour sauver l’honneur en fin de match. Ce que Paire a échoué à faire.

Auteur de frasques (crachat, jurons, match bâclé, réaction sur les réseaux sociaux) lors du récent tournoi de Buenos Aires, pour lesquelles il a écrit une lettre d’excuse à la Fédération française de tennis (FFT), qui ne l’a pas sanctionné, le joueur de 31 ans a encore eu des sautes d’humeurs.

Alors qu’il semblait bien dans son match, au cours d’une première manche relativement serrée, il en est sorti après s’être énervé auprès d’un officiel, concédant quelques instants plus tard deux doubles fautes d’affilée qui ont offert le set à Tsitsipas.

Le second n’a été qu’une formalité, sans que le Grec ne force son talent, laissant Paire enchaîner les fautes directes et parfois clamer sa frustration, pour s’imposer en 1 h 08 min.

« J’ai perdu au premier tour, tant mieux. Je vais pouvoir sortir assez vite de la bulle et profiter quelques jours avant Miami. J’ai hâte de pouvoir aller à la plage et à la piscine. Le tennis n’est pas ma priorité pour l’instant. La seule chose à laquelle je pense, c’est sortir de la bulle. C’est le seul objectif que j’ai à chaque tournoi », a confié le Français par la suite à nos confrères de l’Equipe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous