Accueil Société Enseignement

Elèves et étudiants de plus en plus dans le viseur du coronavirus

Face à l’augmentation importante du nombre de cas de covid chez les jeunes, deux mesures devraient être discutées lors du Codeco de ce vendredi.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Qu’est-ce qui justifie ce regain de tensions politiques autour des écoles ? Les remontées de terrain, d’abord. « Ces derniers jours, les enseignants voient les cas se multiplier, ils sont très inquiets », assure Joseph Thonon, président communautaire de la CGSP-Enseignement. « Ils le sont d’autant plus que, désormais, les contaminations gagnent rapidement les classes fondamentales et maternelles. On nous assure depuis un an que les écoles ne sont pas le vecteur de l’épidémie, mais les faits récents montrent que ce n’est pas tout à fait vrai. » A la CSC-Enseignement, son homologue Roland Lahaye abonde : « Avec les nouveaux variants très contagieux, il est évident que l’école, où se croisent parents, élèves et enseignants, participe bel et bien à l’évolution de l’épidémie. Les enseignants sont inquiets, ils ne se plaignent pas, mais il faut d’urgence que l’on prenne en compte la difficulté de leur travail dans ces conditions. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Victor G., vendredi 19 mars 2021, 11:25

    Depuis le début, la contagiosité active dans les écoles est un secret de polichinelle. C'est un choix politique : l'école, l'économie d'abord, les loisirs et la culture bien après ...Chacun se fera son jugement

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs