Accueil Société

Yves Van Laethem: «Il est encore possible de transformer une potentielle 3e vague en vaguelette» (vidéo)

Le Centre de crise a fait le point sur la situation sanitaire préoccupante du pays, et ce à quelques heures d’un nouveau Comité de concertation.

Temps de lecture: 3 min

Lors de leur deuxième et dernière conférence de presse de la semaine, les experts du Centre de crise ont fait le point sur la situation épidémiologique préoccupante de la Belgique, et ce quelques heures avant la tenue d’un nouveau Comité de concertation.

Selon Yves Van Laethem et Steven Van Gucht, citant les chiffres mis à jour vendredi matin par l’Institut de santé publique Sciensano, le nombre d’admissions à l’hôpital est en hausse de 27 % avec une moyenne de 185,1 entre le 12 et le 18 mars, en comparaison avec la semaine précédente. Le nombre de personnes hospitalisées s’élève à 2.140, dont 543 patients traités en soins intensifs. « On atteindrait un seuil de 1.000 patients aux soins intensifs le 10 avril, le seuil le plus élevé que l’on peut tolérer », a admis Yves Van Laethem.

« Au pied de ce qui pourrait devenir une nouvelle vague »

« Après une longue phase de plateau, nous sommes aujourd’hui au pied de ce qui pourrait devenir une nouvelle vague. Il est encore possible de transformer une vague en une vaguelette », a même commenté Yves Van Laethem. Et d’ajouter : « C’est pour cela que le Comité de concertation se réunit aujourd’hui pour évoquer d’éventuelles nouvelles mesures. » Par ailleurs, le porte-parole interfédéral francophone appelle donc plus que jamais à suivre les mesures sanitaires en vigueur ainsi qu’à appliquer les gestes barrières classiques.

Toujours selon les porte-parole interfédéraux, citant les chiffres de Sciensano, entre le 9 et le 15 mars, 3.266 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en moyenne chaque jour, en hausse de 34 % par rapport à la semaine précédente. L'augmentation du nombre d'infections se produit dans tous les groupes d'âge, sauf chez les plus de 90 ans. On y constate une diminution de 5 %. L'augmentation est la plus importante chez les enfants (+60%) et les adolescents (+56%), a précisé Yves Van Laethem. Depuis le début de la crise, 822.801 cas de coronavirus ont été recensés.

Variants

Par ailleurs, Namur, le Hainaut, la Flandre orientale et la région de Bruxelles sont les parties du pays les plus touchées. Le variant britannique devient de plus en plus dominant, tandis que le variant sud-africain perd légèrement du terrain, ont également ajouté les experts du Centre de crise.

Le taux de positivité s’élève lui à 7 %, contre 6,8 % auparavant.

Entre le 9 et le 15 mars, une moyenne de 49.100 tests ont été effectués quotidiennement, en hausse de 11 % par rapport à la semaine précédente.

Le taux de reproduction (Rt) du coronavirus continue également d’augmenter, passant de 1,12 à 1,16 ce vendredi. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Eclaircies au tableau

Seules éclaircies au tableau, les nouvelles sont bonnes et rassurantes concernant les maisons de repos et maisons de repos et de soins puisque le nombre de cas positifs reste faible, a souligné le porte-parole interfédéral Covid-19. Enfin, entre le 9 et le 15 mars, près de 23 personnes (22,9) sont décédées en moyenne par jour des suites du virus, soit une baisse de 11%, portant le bilan à 22.624 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Pour le Dr Van Laethem, « ces chiffres sont liés à la vaccination. On voit une forte diminution des décès chez les personnes de plus de 75 ans. Alors que nous observons une tendance à l'augmentation chez les moins de 75 ans. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par curto calogero, vendredi 19 mars 2021, 14:09

    Ils faut demander aux Liègeois, comment ils font pour avoir trois fois de lit occupé aux soins intensif, les Flandres ont trois fois plus de lit occupé, parler par province, Svp.

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 19 mars 2021, 13:29

    Vous êtes sûr ?

  • Posté par Dardenne Didier, vendredi 19 mars 2021, 12:37

    32700 vaccinations en un jour, vu le nombre de centres ouverts lundi, ce chiffre est ridicule, qu'est ce qui coince encore?

  • Posté par Ask Just, vendredi 19 mars 2021, 12:45

    Vu le nombre de doses disponibles, on ne peut se permettre qu’environ 200000 vaccinations par semaine. Donc, c’est malheureux, mais on ne saura pas aller beaucoup plus vite pour le moment. Au moins, on a déjà gagné que le vaccin Astra soit administré aux personnes à risque même de plus de 65 ans. Cela accélère un peu la couverture de la population à risque

  • Posté par Dekrom Dimitri, vendredi 19 mars 2021, 12:04

    Il "oublie" de dire qu'il y aussi une augmentation du nombre de tests effectués chez les moins de 18 ans, +125%, soit plus du double ... c'est pas moi qui le dit, c'est Siensano ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko