Accueil Société

Comité de concertation: la situation dans les écoles suscite l’inquiétude

Les écoles deviennent le premier foyer de contamination, devant les entreprises. Sur la table du Codeco : le masque obligatoire dès la cinquième primaire et davantage de tests antigéniques, notamment dans les entreprises où le télétravail n’est pas possible.

Temps de lecture: 3 min

Le Comité de concertation s’est réuni par visioconférence cet après-midi, avant une conférence attendue dans la foulée. Il a pris connaissance des derniers chiffres de la pandémie. Aux dernières nouvelles, la hausse exponentielle des contaminations, que craignaient le Premier ministre et les experts, ne se vérifie pas à ce stade. Après le pic de 5.000 contaminations atteint lundi, la moyenne de mardi se fixe à 4.371 et semble vouloir rester à ce niveau, voire légèrement au-dessus, avec une situation contrastée selon les régions, les provinces du Hainaut, de Namur et la capitale étant les plus touchées.

Les écoles inquiètent

D’autres éléments chiffrés inquiètent en revanche davantage. Ainsi, selon les dernières analyses de Sciensano, les écoles deviennent le premier foyer de contamination, devant les entreprises. D’autre part, la première classe d’âge touchée est désormais celle des jeunes jusqu’à 20 ans. Ces personnes sont souvent moins sujettes à présenter des symptômes, mais n’en sont pas moins contagieuses pour autant. La crainte, nous dit-on, c’est que ces enfants et ces jeunes contaminent leurs parents et grands-parents, qui constituent, surtout pour ces derniers, des publics à risque qui ne sont pas encore vaccinés.

C’est dans ce contexte que les ministres-présidents, le Premier ministre et les ministres fédéraux vont devoir agir. Lors du Conseil des ministres restreint de jeudi soir, préparatoire au Comité de concertation, on s’acheminait vers le report de quelques semaines (sans doute après les vacances de Pâques) des quelques assouplissements prévus pour le premier avril, dont les autorisations d’activités en plein air pour les jeunes et les sportifs, les activités extrascolaires, et le présentiel en troisième et quatrième années du secondaire. Quelques mesures plus ponctuelles pourraient s’y ajouter, mais tout ceci est susceptible d’évoluer durant la réunion.

Tests antigéniques

Alors que le Codeco a commencé, on nous explique qu’il sera question aussi de multiplier les tests antigéniques dans les secteurs public et privé, cela dès lundi. Ils seront « ciblés ». Dans le public, la police et la poste sont concernés. Dans le privé, les médecins inspecteurs d’hygiène désigneront les entreprises où doivent s’exercer les contrôles. L’on sait qu’avec les écoles, les entreprises où le télétravail n’est pas praticable sont des foyers de contamination.

Reste aussi l’inconnue pour ce qui concerne l’enseignement. On l’a écrit, plusieurs présidents de partis et ministres fédéraux sont favorables à l’anticipation d’une semaine des vacances de Pâques, mais les ministres de l’Enseignement n’y sont pas favorables. Vu la hausse des contaminations dans les écoles, l’inconnue demeure sur ce que décidera le Comité de concertation à cet égard, même si la fermeture immédiate ne semble pas tenir la corde. L’objectif commun est en tout cas de permettre une pleine rentrée après Pâques et de prendre avant cela toutes les mesures pour qu’elle soit possible.

Enseignement, toujours : il est question de rendre obligatoire le port du masque à partir de la cinquième primaire, cela dès lundi.

Du côté du cabinet du Premier ministre, on ne s’avance pas à ce stade. Le mantra demeure : « Nous restons la tête froide. Nous observons les chiffres et il s’impose de rester attentif et réactif si nous voyons que la situation nous échappe. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par curto calogero, samedi 20 mars 2021, 0:03

    Les consignes d'isolement des citoyens, induit des dégâts considérables, surtout chez les jeunes, qui par nature ont besoin de contact sociaux, le fait d'interdire et réprimée les contacts, les jeunes se sentent obliger de se cacher pour être ensembles, souvent dans des lieux exigu, propice a la contamination, c'est un dégâts collatéraux des consignes sanitaires.

  • Posté par PAEME Frédéric, vendredi 19 mars 2021, 17:50

    A tous ces lecteurs d'ici et d'ailleurs qui veulent absolument fermer toutes les écoles : comment expliquez-vous qu'à CHAQUE retour de congés scolaires (et encore plus quand elles durent deux semaines comme Noël ou Pâques), il y a des cas positifs directement détectés ? Je vais vous donner la réponse qui va faire très mal à certains : chaque période de congés scolaires étant une sorte de lockdown, cela signifie tout simplement qu'il n'y a pas eu respect des règles en vigueur dans le chef de certaines familles d'enfants (enfants qui sont en réalité des victimes et pas des responsables comme certains courageux essayent de faire croire) et de membres du personnel scolaire ... Il faut maintenir les écoles ouvertes et agir là où il y a des soucis comme cela se fait déjà maintenant : fermer l'une ou l'autre classe, une école mais pas toutes les écoles !!!

  • Posté par Albin S. Carré, vendredi 19 mars 2021, 17:15

    Quelles que soient les décisions de l'exécutif, que celui-ci assume les conséquences de ses actes comme en sont tenus les citoyens. Si vous causez un dommage financier à quelqu'un, vous devez l'indemniser, l'état ne fait pas exception. Si l'état refuse, le désobéissance civile est légitime et les citoyens doivent le faire savoir avec force si nécessaire!

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, vendredi 19 mars 2021, 17:13

    Personnellement, je ne crois pas que c'est A L'ECOLE que les contaminations se passent mais AVANT ou APRES les cours quand il n'y a plus contrôle sur les gestes barrières.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, vendredi 19 mars 2021, 17:42

    @ Albin S. Carré : Evidemment que cela change ! Si les écoles sont fermées, les jeunes vont se priver de se réunir ou de se rencontrer ??

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko