Accueil Monde Europe

Italie: Enrico Letta espère donner un second souffle à la gauche

Après six ans d’éclipse, l’ancien chef du gouvernement effectue son grand retour politique. Il est le nouveau secrétaire général du Parti démocrate, seconde formation de la coalition en place. Et il est déterminé à relever les défis, immenses, qui se posent au pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Sa traversée du désert n’aura duré que six ans. Après avoir dirigé l’École des affaires internationales de Sciences-Po à Paris, l’ancien chef du gouvernement italien, Enrico Letta (54 ans) a fait son retour à Rome pour prendre les rênes du Parti démocrate (PD), traditionnel bastion du centre-gauche et seconde formation de la coalition à la tête du pays.

Bien qu’élu à l’unanimité, il entame aujourd’hui un véritable parcours du combattant. Crédité désormais de 17 % des intentions de vote dans les sondages, le PD est un parti éreinté, traversé par des rivalités fratricides, confusément en quête d’identité. Un climat d’hostilité permanent qui a poussé l’ancien secrétaire général, Nicola Zingaretti, à remettre sa démission, à la stupéfaction de tous les membres du parti.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs