Accueil Sports Hockey

Hockey: l’arbitrage belge en manque de femmes et de jeunes talents

L’un des plus grands défis auquel sera confronté le hockey ces prochaines années sera, sans aucun doute, de poursuivre sa croissance soutenue en disposant d’un nombre suffisant d’arbitres. Mais pour cela, il faudra continuer à inverser la pyramide des âges, professionnaliser encore un peu plus l’encadrement et faire émerger de nouvelles vocations surtout du côté féminin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Si la discipline poursuit son développement à vive allure dans notre pays, c’est grâce au travail de forçat fourni, au quotidien, par l’ARBH et ses 2 ligues qui doivent, outre, l’accompagnement et l’encadrement de leurs membres proposer un arbitrage de qualité au plus grand nombre. Pourtant, il demeure compliqué de recruter de nouveaux talents, surtout du côté féminin. Sur 256 officiels (arbitres, coaches d’arbitres et match officers) nationaux recensés à la Fédération, on dénombre seulement 19 femmes, soit seulement un peu plus de 7 %. Un chiffre interpellant alors qu’on atteint pratiquement la parité en termes de membres. « Nous sommes bien dans ces proportions à tous les niveaux malgré tout le travail déjà mis en place depuis plusieurs années », reconnaît, un brin dépité, Laurent Colemonts, le patron de l’arbitrage belge. « Mais on ne parvient cependant pas à trouver de réelles explications à ce phénomène.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hockey sur gazon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs