Accueil Société

Ecoles, transports, testing dans les entreprises: voici les nouvelles mesures anti-Covid

Le Comité de concertation a opté pour le report du retour au présentiel dans le secondaire et le port du masque en 5ème et 6ème primaire. L’idée d’anticiper les vacances de Pâques d’une semaine reste dans l’air. Les ministres de l’Enseignement devront trancher.

Temps de lecture: 4 min

Le Comité de concertation (Codeco), qui s’achève, opère un tour de vis relatif. Les grandes options retenues avaient été prédéfinies jeudi soir en Comité ministériel restreint, le kern au fédéral, comme nous l’avions indiqué ce vendredi matin.

Le Codeco prend acte de l’évolution inquiétante en termes de contaminations et d’hospitalisations, en particulier à partir du 12 mars. Plus précisément, le Codeco constate une tendance haussière généralisée, sur les contaminations (de 2.359 à 3.266), les hospitalisations par jour (de 155 à 185), de l’occupation en soins intensifs (de 426 à 543), du taux de positivité global des tests (qui passe de 6,5 à 7 %) et du taux de reproduction du virus (de 0,9 à 1,2). Seul le nombre de décès par jour est en baisse (de 26 à 23). Concernant les contaminations, les plus touchés sont désormais les 0 à 10 ans et les 10 à 19. Le Comité de concertation constate aussi une augmentation du nombre de clusters dans l’enseignement, surtout le primaire. Notons toutefois que cette affirmation doit être nuancée par la taille d’un cluster dans ce milieu : on utilise cette appellation dès qu’un foyer compte deux cas (ce qui n’est pas le cas dans d’autres secteurs).

Retour au présentiel reporté en secondaire et port du masque en 5ème et 6ème en primaire

En conséquence, le retour à 100 % en présentiel dans l’enseignement secondaire, en troisième et quatrième années, prévu le 29 mars, est postposé. Les quatre dernières années du secondaire reprendront les cours en présentiel à temps plein à partir du 19 avril, avec « screening répétitif » (testing) des élèves comme des enseignants.

Les élèves en cinquième et sixième années primaires devront porter le masque, en principe à partir de ce lundi 22 mars.

Pour autant, on l’a compris, le Codeco estime que le maintien de l’enseignement est primordial pour la « santé mentale » des jeunes, c’est pourquoi il renonce, à ce stade en tout cas, à prendre une mesure radicale, évoquée (et réclamée) par certains, s’agissant de la fermeture des établissements. Les ministres de l’Enseignement sont cependant mis au pied du mur : ils sont appelés à fournir dans les prochains jours un plan d’action détaillé afin de contrecarrer très rapidement le phénomène des contaminations dans les écoles. Les responsables réunis en Codeco estiment en outre qu’il serait sain d’anticiper d’une semaine les vacances de Pâques. Les ministres de l’Enseignement aviseront mais on sait qu’ils ne sont pas très chauds à cette idée et que les pédopsychiatres repoussent cette hypothèse de toutes leurs forces.

Activités en plein air, voyages non essentiels, testing et transports

Pour le reste, les activités en plein air qui devaient pouvoir reprendre largement à partir du premier avril devront attendre. À partir du 22 mars (lundi), des activités à l’extérieur (stages sportifs, camps…), sans nuitée, pour les moins de 18 ans seront autorisées, limitées à des groupes de 10 personnes.

Les voyages non essentiels restent interdits jusqu’au 18 avril.

Le Codeco appelle à respecter les gestes barrière, à opérer au maximum en télétravail, et souligne l’importance des mesures de ventilation dans les lieux fermés, notamment les entreprises et les écoles.

Enfin, le Codeco relance une sorte de grande opération testing. A partir du 22 mars, des tests antigéniques seront déployés de manière ciblée, en particulier dans les provinces à haute circulation du virus. Visées : les fonctions où le télétravail n’est pas praticable. Quoi qu’il en soit, ce sera le cas dans le secteur public : les services de police, d’inspection, d’incendie, de douane, la poste, les centrales d’urgence 112 seront prioritaires. Pour le privé, les médecins-inspecteurs d’hygiène cibleront les entreprises où les contrôles s’imposent.

Enfin, le nombre de sièges dans les trains à destination d’un lieu touristique sera limité, a également décidé vendredi le comité de concertation. Sauf les jours d’école, seuls les sièges côté fenêtre pourront être utilisés dans les trains, excepté pour les moins de 12 ans.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

45 Commentaires

  • Posté par Clément Michael , vendredi 19 mars 2021, 21:05

    Avancer le comité de concertation d'une semaine pour dire cela... C'est une blague. Mais qui croit encore à cela ?? Ou l'heure est vraiment grave et on prend de vrais décisions fermes ou si pas, ben on ferme sa g....

  • Posté par Lejeune Englebert Bernard, vendredi 19 mars 2021, 20:46

    Etre bien coiffé, voire tatoué, faire du shopping chez Zara, VanDen Borre, et Cie ... , c'est apparemment pour certains plus essentiel que l'éducation des enfants.

  • Posté par M. G., vendredi 19 mars 2021, 21:20

    l'éducation des enfants, c'est le rôle des parents, pas des écoles, mais quand on voit l'éducation des enfants actuellement, on se demande si les parents préfèrent faire joujou avec leur smartphone, faire des sorties, ou partir en vacances plutôt que d'exercer ce rôle ....

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 19 mars 2021, 20:34

    A parlé pour ne rien dire de substantiel: normal quand on a aucune substance.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 19 mars 2021, 20:56

    Un peu comme vous ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko