Accueil Sports Football Football belge Standard

Le capitaine du Standard Samuel Bastien commente le partage à Genk: «Pour nous, ce n’est pas encore fini!»

Il y aura eu des occasions, de l’intensité, des duels, mais pas de vainqueur sur la pelouse de la Luminus Arena ce vendredi soir.

Temps de lecture: 2 min

Mené au score à dix minutes de la fin, le Standard a réussi à arracher un point sur le terrain de Genk. Mais, dans leur position, un point n’est pas suffisant. « C’est pas assez », souffle Jackson Muleka, le buteur providentiel des Rouches. « On était venu chercher les trois points, on a tout fait pour, mais ça n’a pas marché. On est tombé sur une bonne équipe en face, avec un gardien qui a sorti quelques arrêts. Et puis, on n’a pas eu de chance non plus, il faut le dire… »

Forcément, dans le camp liégeois, les mines n’étaient pas réjouies au coup de sifflet final. Même si le Racing Genk s’est montré très solide, les Rouches ont eux aussi eu quelques occasions franches. « On a montré qu’on pouvait se montrer dangereux dès qu’on arrivait à trouver cette deuxième ligne », explique le capitaine du soir, Samuel Bastien. « C’est rageant de ne pas avoir réussi à repartir avec les trois points… »

Avec ces deux points perdus, le Standard peut quasiment dire au revoir aux playoffs 1. Mais le médian liégeois refuse de baisser les bras. « Pour nous, ce n’est pas encore fini. On va continuer à travailler, se battre jusqu’au bout, jouer chaque match à fond, et on verra ce qu’il se passera. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb