Accueil Belgique

Faut-il fermer les écoles? Pression maximale sur l’enseignement

Le Comité de concertation a tourné, discrètement mais sûrement, au pugilat politique entre les tenants de l’école ouverte et les autres.

Temps de lecture: 2 min

A l’issue du Comité de concertation virtuel de ce vendredi, Alexander De Croo et Frank Vandenbroucke ont souligné la nécessité de prendre des mesures rapides dans les écoles pour freiner la propagation du virus... et laissé aux ministres de l’Enseignement le soin de décider immédiatement d’un plan d’action.

Comment en est-on arrivé-là ? Les membres du Comité de concertation pointent du doigt, à l’unisson, l’enseignement, où la situation se dégrade très rapidement. «L’analyse track and trace montre que les contaminations se font principalement à deux endroits: les écoles et le lieu de travail», a indiqué Alexander De Croo. Et voici donc les ministres de l’Enseignement, dépendant des Communautés et non pas du fédéral, chargés de remettre dans les plus brefs délais un plan de lutte contre la propagation du virus. Le Premier ministre a insisté: «Il ne s’agit pas de mesures pour dans deux semaines ou pour après-Pâques mais immédiates». Le devoir est attendu à la fin du week-end.

Que disent les chiffres ? Du côté du fédéral, on soutient que l’enseignement est devenu le premier «cluster» en contamination, que les enfants et les ados sont les plus touchés. Mais les ministres de l’Enseignement, sous pression et qui doivent remettre un plan pour lundi, veulent préserver l’école.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Linard Robert, samedi 20 mars 2021, 7:59

    La fin du présentiel à l'école jusque Pâques aurait été le bon choix

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs