Accueil Société Enseignement

Les trois ministres de l’Education réclament que les enseignants soient vaccinés en priorité, Frank Vandenbroucke refuse

Le ministre de la Santé refuse d’accéder à la demande des ministres de l’Education.

Temps de lecture: 2 min

Les ministres de l’Enseignement des trois Communautés ont décidé de maintenir les écoles ouvertes mais d’édicter des mesures supplémentaires d’encadrement « pour passer la période jusqu’aux vacances de Pâques », ont-ils annoncé dimanche en fin de journée, après une réunion de concertation.

Ces mesures sont destinées à éviter que différentes classes entrent en contact, surtout à l’intérieur. Ainsi, les réfectoires seront fermés jusqu’aux vacances de printemps et les temps de récréation seront séparés au mieux. Des mesures visent aussi à limiter au maximum les contacts entre adultes à l’école.

>> Pression maximale sur les écoles : voici les nouvelles mesures

Les enseignants prioritaires ?

Les ministres de l’Education des trois Communautés (Caroline Désir, Ben Weyts et Lydia Klinkenberg) ont aussi à nouveau réclamé au ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke que les enseignants soient vaccinés en priorité. « Ce n’est pas en vaccinant les enseignants qu’on va limiter les clusters dans les écoles, car ce sont des clusters qui se développent entre les enfants »,a rappelé à midi Frank Vandenbroucke (Vooruit) sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi).

Il a insisté sur la stratégie de vaccination actuelle, qui prévoit de traiter d’abord les plus vulnérables en fonction de leur âge et de leur état de santé, « ce qui prendra encore des semaines ».

À lire aussi Faut-il fermer les écoles ? Voici ce que disent les chiffres

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

36 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, lundi 22 mars 2021, 9:10

    Il me semble simplement que, dans cette affaire, deux logiques se télescopent. Le ministre de la santé vise à enrayer le plus possible la propagation du virus, phénomène qui, selon ses chiffres, est notamment alimenté par les enfants qui se contaminent à l'école. Les ministres de l'enseignement se préoccupent en outre, et c'est bien leur rôle, de protéger les enseignants. Et ce n'est évidemment pas absurde non plus dans une perspective de frein à la propagation. FVDB n'étant pas idiot, il le sait aussi bien que tout le monde. Mais, comme "pilote" principal de la manoeuvre, il juge probablement qu'une fois une stratégie fixée, il faut s'y tenir. Ne perdons pas de vue que transférer les dizaines de milliers d'enseignants dans la catégorie des prioritaires ne se ferait pas en deux coups de cuiller à pot...

  • Posté par cuypers freddy, lundi 22 mars 2021, 8:03

    Un gouvernement qui décide mais pas un seul ministre surtout s,il est con !!!!!!

  • Posté par THIRY PHILIPPE, dimanche 21 mars 2021, 23:50

    @ Michel Rabozee, ... vous généralisez, ... Sans avoir connaissance de la situation sur le terrain. Vous n'êtes pas prof, j'imagine, vous n'avez donc pas à émettre un jugement sur la façon dont les choses se passent, ... sur le terrain. Vous télétravaillez... C'est bien. Abstenez vous donc d'émettre le moindre avis lorsque vous n'avez aucune connaissance de la réalité du travail avec un public jeune et spontané, de surcroît.

  • Posté par THIRY PHILIPPE, dimanche 21 mars 2021, 23:42

    Ne demandons pas à Frank Vandenbroecke de comprendre la situation dans le secondaire ou le fondamental, il affiche des airs d'auto-suffisance indicibles et qui collent tout à fait bien sans doute avec son job de prof d'Univ . Qu'il descende dans le secondaire et dans le fondamental, ... il y verra des enseignants réellement exposés.

  • Posté par THIRY PHILIPPE, dimanche 21 mars 2021, 23:33

    @Michel Walravens, que faites vous comme métier ? Venez passer une journée dans une école, répétant sans cesse aux petiots qu'ils ne peuvent s'agglutiner, qu'ils doivent respecter la distanciation alors que ce ne sont que des enfants, fussent-ils âgés de 10-11 ans... Venez donner cours masqué, retirez-le pour donner une explication, remettez-le, retirez-le, et multipliez le geste autant de fois que nécessaire ... Puis nous en reparlerons.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs