Accueil Belgique Politique

De Croo rend hommage aux victimes des attentats: «Rien n’a plus de valeur qu’une vie humaine»

Le Premier ministre s’est exprimé depuis le monument aux victimes d’actes terroristes, situé rue de la Loi à Bruxelles.

Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre Alexander De Croo a rendu hommage, lundi midi, aux côtés du couple royal, aux 32 victimes « innocentes » du double attentat djihadiste qui a frappé Bruxelles voici cinq ans, le 22 mars 2016, d’abord à l’aéroport de Zaventem, puis dans la station de métro Maelbeek, faisant 32 morts.

« Il y a cinq ans, l’impensable se produisait, il y a cinq ans, le mal frappait. Trois explosions dévastatrices, a rappelé le Premier ministre. Deux dans notre aéroport national. Une dans une rame de métro de la station Maelbeek. En une heure et 13 minutes, 32 personnes innocentes furent arrachées à la vie. Plus de 340 furent gravement blessées. Et une multitude d’existences furent bouleversées à jamais », a-t-il affirmé lors d’une émouvante cérémonie de commémoration organisée au monument aux victimes d’actes terroristes, situé rue de la Loi à Bruxelles.

« Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour nous souvenir des victimes des attentats terroristes, pour marquer notre solidarité avec les survivants, leur famille et leurs amis, pour exprimer notre gratitude envers tous ceux qui ont porté secours », a ajouté le chef du gouvernement fédéral. « Mais aussi pour surmonter ensemble ce vide et cette absence. Comme nous avons tenté de le faire, tant bien que mal, au cours des cinq dernières années. En nommant leurs noms et en étant unis ensemble en silence », a-t-il poursuivi.

« Si nous sommes ici, c’est aussi pour affirmer que rien n’a plus de valeur qu’une vie humaine. Qu’il n’y a pas plus grand crime, ni plus grande cruauté, que de briser l’avenir d’une personne, que d’abîmer, de détruire une vie humaine », a encore affirmé le Premier ministre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Zsábor Émile, lundi 22 mars 2021, 18:49

    « Rien n'a plus de valeur qu'une vie humaine » ? Ou bien on a encore droit à une traduction approximative des médias pour « que LA vie humaine » ? Comme quand Neil Armstrong se trompait et disait « un petit pas pour l'Homme » au lieu de « pour un homme ». — Il y a des tas de choses valant plus qu'une vie humaine. Un dessin de Mahomet, par exemple, qui cause des morts dans des émeutes en pays islamusulmans. M. Decroo est-il prêt à sacrifier le PIB du pays pour sauver UNE vie ?

  • Posté par Chevalier François, lundi 22 mars 2021, 15:44

    «Rien n’a plus de valeur qu’une vie humaine». je ne suis pas vraiment d'accord. Jusqu'où faut-il aller pour sauver des vies? Faut-il abattre les arbres le long des routes parce que de temps en temps un chauffard s'écrase sur un arbre. Argument souvent utilisé pour justifier les abattages éhontés. Pour moi la réponse est clairement non. On peut trouver des tas d'autres exemples. La crise du covid est un autre exemple. Que n'a-t-on pas sacrifié pour "sauver des vies"? Il faut là comme ailleurs des arbitrages entre différentes "valeurs".

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 22 mars 2021, 15:32

    «Rien n’a plus de valeur qu’une vie humaine» De toutes évidence, voilà une vérité qui ne s'applique qu'à une partie de l'humanité. Une partie en très net déclin...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une