Accueil Monde Europe

La Chine prend des sanctions contre dix Européens, dont des parlementaires

Parmi les dix personnes visées figurent notamment les eurodéputés français Raphaël Glucksmann et allemand Reinhard Bütikofer, président de la Délégation pour les relations avec la Chine du Parlement européen.

Temps de lecture: 2 min

La Chine a annoncé lundi des sanctions contre dix européens, dont des parlementaires et des universitaires, et contre quatre organisations, en représailles à des sanctions de l’UE pour la répression de Pékin contre la minorité musulmane des Ouïghours.

« Cette décision, qui ne repose sur rien d’autre que des mensonges et de la désinformation, ignore et déforme les faits », a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant qu’il s’agissait d’une ingérence « grossière » dans ses affaires intérieures.

Parmi les dix personnes visées figurent notamment les eurodéputés français Raphaël Glucksmann et allemand Reinhard Bütikofer, président de la Délégation pour les relations avec la Chine du Parlement européen, ou encore le chercheur allemand Adrian Zenz, dont les rapports sur le sort des Ouïghours dans la province du Xinjiang ont suscité de vives remontrances de Pékin.

Les défenseurs des droits estiment que plus d’un million de Ouïghours et d’autres minorités majoritairement musulmanes sont ou ont été détenus dans des camps dans cette région du nord-ouest, où la Chine est aussi accusée d’avoir stérilisé de force des femmes et imposé des travaux forcés.

Les Européens ont approuvé lundi des sanctions contre quatre dirigeants de la région chinoise du Xinjiang pour les violations des droits des Ouïghours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, lundi 22 mars 2021, 17:17

    Le système de libre marché mondialisé ( concept éminemment libéral) produit la valorisation de l'exploitation de la main d'œuvre la moins chère, et c'est du pain béni pour des dictatures ( communiste) comme la chine qui soumet leur population à du travail forcé ! C'est un serpent qui se mord la queue !

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 22 mars 2021, 17:02

    Les marocains ont choisi le vaccin chinois ,sont ils moins concernés que nous par le sort de leurs frères ??

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 24 mars 2021, 0:41

    Tous les musulmans sont " frères " ,enfin quand ça les arrange et des musulmans qui choisissent le vaccin chinois alors que des "politiques " essaient de nous faire la morale en voulant boycotter les articles chinois, c est à mourir de stupidité

  • Posté par Joute Dodo, lundi 22 mars 2021, 17:37

    Les ouigours ne sont pas les frères des marocains. Et quel est le choix du Maroc en terme de vaccin? Les autres fabricants de vaccin ont des listes d'attente trop longues.

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 22 mars 2021, 16:55

    Que l'on arrête de financer la dictature chinoise en achetant massivement des produits que l'on pourrait produire en occident! Mais j'oubliais, les transnationales en ont décidé autrement pour protéger et surtout augmenter les revenus de leurs actionnaires! Dans ce cas continuons à leur acheter les cordes qui leur serviront pour nous pendre...

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une