Accueil Société

Une bonne zone de basses émissions est diablement efficace

Parmi les outils mis en œuvre dans les villes européennes pour réduire la pollution de l’air, la création d’une zone de basses émissions et l’instauration d’une taxe de congestion sont les plus efficaces.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Partout en Europe, les villes cherchent à améliorer la qualité de l’air car celle-ci reste encore problématique. En 2019, 93 % des Belges étaient toujours exposés à des concentrations de particules fines (PM2.5) supérieures aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé. De quoi causer 7.400 morts prématurées, estime l’Agence européenne pour l’environnement. A ajouter aux 1.200 décès dus à la pollution par le dioxyde d’azote (NO2), dont 43 % proviennent du trafic routier (et 35 % de l’extérieur de la Région).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raurif Michel, mardi 23 mars 2021, 15:27

    Lorsqu'il s'agit de faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat, tout les gouvernements trouvent toujours la parade et avec une très grande efficacité ! En auriez-vous douté ? Pensez à la TVA sur l'achat de nouvelle voiture !!!!! Car, comme connerie pour soi-disant purifié l'air, laissez-moi rire !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs