Accueil Culture Scènes

«Dans l’amitié de mes genoux»: Patrick Corillon pose le théâtre sur vos genoux

Des cubes à assembler, des perles à faire coulisser, des tissus à dérouler : à vous de construire l’histoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

D’habitude, ce sont les fesses charnues, amortissant l’assise, qui aident à profiter du spectacle. Cette fois pourtant, ce sont les cuisses moelleuses qui auront l’avantage. En effet, coutumier des dispositifs inattendus, Patrick Corillon sollicite aujourd’hui cette région fémorale de votre anatomie pour y déposer L’amitié de mes genoux , série de performances qui tiennent dans une boîte, bien calée sur vos cuisses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs