Accueil Économie

1. Une dette, cela se rembourse. Mais est-ce toujours le cas?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Une dette, direz-vous, ça se rembourse. Pas toujours. Régulièrement, des entreprises en difficulté négocient avec leurs créanciers « un plan de restructuration » de leurs dettes, au travers duquel ceux-ci acceptent, sous certaines conditions, de faire une croix sur une partie de ce qui leur est dû.

Et pourquoi donc ? Parce que l’opération, si elle permet d’éviter la faillite, est bénéfique pour l’entreprise et ses travailleurs, mais aussi pour les créanciers, qui récupéreront une partie de ce qui leur est dû – au lieu de perdre (probablement) la totalité.

Dans des situations de crise grave, des Etats peuvent également négocier l’annulation d’une partie de leur dette (extérieure), soit avec l’ensemble de leurs créanciers, soit avec leurs créanciers publics (lisez : les autres Etats). Il s’agit souvent des pays les plus pauvres ou en développement, mais pas seulement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs