Accueil Économie

3. Annuler la dette publique ne rendrait les Etats ni plus riches ni moins riche. Est-ce vrai? (argument 1)

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Mais voilà : selon les opposants à l’annulation, les Etats n’y gagneraient rien.

Dans sa première version, le raisonnement était le suivant. Supposons que vous soyez l’actionnaire unique (pour faire simple) d’une banque, que celle-ci vous a accordé un prêt et que vous lui demandiez d’annuler votre dette. L’opération (en supposant qu’elle soit légale) serait sans intérêt : ce que vous gagnez d’un côté, vous le perdez de l’autre. Vous avez moins de dette, mais la valeur de votre banque, qui constitue votre patrimoine, a baissé d’autant. Et vous serez (peut-être) obligé d’injecter des capitaux frais pour renforcer les fonds propres de la banque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Impôts: le covid s’immisce de nouveau dans la déclaration

Vous avez effectué des heures supplémentaires durant la crise sanitaire ? Vous avez reçu un chèque-consommation de votre entreprise ? Une série de mesures temporaires liées au covid se retrouvent dans votre déclaration 2022.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs