Accueil Économie

7. Annuler la dette publique remettrait-il les compteurs à zéro?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Imaginons que la BCE accepte d’effacer 20 ou 25 points de PIB de dette publique. Que se passerait-il pour les Etats membres de la zone euro ?

Considérons le cas de la Belgique, dont le ratio d’endettement devrait dépasser les 120 % du PIB à l’horizon 2026. Retirez 20 ou 25 points de pourcentage, et nous voilà revenus à la situation prépandémique d’une dette représentant un peu moins de 100 % du PIB.

Pensez-vous que la Banque nationale changerait son discours ? Le gouverneur dirait exactement la même chose qu’aujourd’hui : dès que la reprise sera suffisamment solide, il s’agira de réduire le déficit public, pour stabiliser le ratio d’endettement dans un premier temps, puis pour le faire baisser.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs