Accueil Société

Le Comité de concertation avancé à ce mercredi matin, plusieurs mesures fortes sur la table

Un Comité de concertation aura lieu ce mercredi à 9h. De Croo consulte les ministres-présidents. Il est question d’un confinement général (écoles, magasins…), de courte durée.

Temps de lecture: 1 min

On accélère. Le Premier ministre, Alexander De Croo, consulte aujourd’hui les ministres-présidents des Régions et Communautés, sur la base des derniers chiffres et de l’analyse fournie par la commission Corona de Pedro Facon. Un comité ministériel restreint (kern) se réunira ce mardi soir. Un Comité de concertation est convoqué dès ce mercredi à 9h.

A bonnes sources au sein de la Vivaldi, on recadre les enjeux en ces termes, en l’occurrence pour ce qui concerne le possible nouveau tour de vis : « Ce sera tout ou rien. » A savoir : soit on poursuit dans les conditions actuelles, en appliquant les mesures décidées lors du dernier Codeco, vendredi dernier, et celles ajoutées dimanche par les ministres de l’Education ; soit on s’oriente vers un confinement pur et dur, d’un délai court, de trois semaines, impliquant enseignement, magasins non essentiels, centres commerciaux… Objectif : casser les courbes de la contamination, soulager les hôpitaux et, idéalement, repartir à zéro, en déconfinant cette fois, après le congé de Pâques.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

72 Commentaires

  • Posté par Lassoie Hugues, mercredi 24 mars 2021, 10:35

    pour votre rubrique "c'est vous qui le dites..." IL FAUT RECONFINER D'URGENCE ET LIBERER LES HOPITAUX. Suite à un petit accident domestique (ce dimanche 21 mars 2021), mon Epouse (72 ans) a eu mal au genou et celui-ci +/- bloqué. Elle s'est donc rendue au urgences de l'hopital Chirec à Braine L'Alleud; le médecin lui a mis une "gouttière" et a prescrit une "résonance magnétique" afin de s'assurer qu'il n'y avait pas de graves lésions. Elle s'est donc rendue au service ad hoc où le premier rendez-vous possible reportait l'examen prescrit au mois d'août 2021. Ou alors, une autre possibilité, un rendez-vous le 24 mars, mais à 3heures trente. Quelle matinée !!! Pas de taxis à cette heure indue, il a fallu réveiller notre fils pour qu'il puisse la conduire à l'hopital. Il faut absolument libérer les hopitaux de ce surtravail qui ne peut subsister. H.L.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 24 mars 2021, 7:50

    L'effet YOYO continue. 1 On confine les chiffres baissent 2 les gens se plaignent, on assouplie 3 les chiffres repartent à la hausse, on panique 4 on reconfine 5 Et le cycle recommence. Quelle est la solution? Il n'y en a surement pas une seule, mais si au moins on pouvait vacciner à une cadence accélérée, cela aiderait (on voit l'effet sur les maisons de retraite). Comme l'Europe a décidé de politiser la vaccination (refus d'utiliser tous les vaccins disponibles), on voit à quel rythme on avance.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 24 mars 2021, 7:53

    "On assouplit" avec 'T' pas avec 'E' : désolé pour la faute.

  • Posté par Lequarre Michel, mardi 23 mars 2021, 22:18

    S’il doit fermer une fois de plus, notre commerce sera en cessation de paiement. Avec mon épouse, nous avons déjà injecté 35 000 € (en plus du droit passerelle) pour maintenir notre activité. Nous n’avons plus de quoi. S’il vous plaît, mesdames et messieurs les ministres, ne faites pas cela !

  • Posté par Joute Dodo, mardi 23 mars 2021, 21:58

    La courte durée, 3 semaines, je n'y crois pas. Si ils reconfinent, on repartis pour 9-10 semaines. Il faudrait déjà que nos irresponsables gouvernementaux utilisent les vaccins qui sont en frigo plutôt que les stocker.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko