Accueil Monde Union européenne

Vaccins: l’Union européenne va durcir son contrôle des exportations, AstraZeneca dans son viseur

L’UE a exporté quelque 10 millions de doses, tous vaccins confondus, vers le Royaume-Uni entre le 1er février et mi-mars, mais à l’inverse, elle n’a reçu aucune dose produite sur le sol britannique.

Temps de lecture: 3 min

La Commission européenne adoptera mercredi un durcissement du contrôle des exportations de vaccins anti-Covid fabriqués sur son sol, une mesure qui devrait cibler AstraZeneca et qui alimente les tensions avec le Royaume-Uni sans faire l’unanimité des 27.

L’exécutif européen « adoptera une révision du mécanisme de transparence et d’autorisation des exportations » de vaccins, a annoncé mardi un porte-parole de l’institution, lors d’une conférence de presse.

La décision, qui relève de la compétence de la Commission, a pour objectif d’augmenter l’approvisionnement en vaccins de l’UE et sera au menu jeudi du sommet en visioconférences des Vingt-Sept, alors que le continent affronte une troisième vague de la pandémie de Covid-19.

La Commission entend durcir les conditions d’exportation de doses vers les pays qui produisent eux-mêmes des vaccins anti-Covid -- une mesure ciblant le Royaume-Uni -- mais également vers ceux dont les populations sont déjà largement vaccinées.

L’UE a exporté quelque 10 millions de doses, tous vaccins confondus, vers le Royaume-Uni entre le 1er février et mi-mars, mais à l’inverse, elle n’a reçu aucune dose produite sur le sol britannique -- alors que le contrat signé par AstraZeneca prévoyait la livraison de doses produites dans deux usines au Royaume-Uni.

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a menacé samedi de bloquer les exportations d’AstraZeneca si l’UE ne recevait pas d’abord les approvisionnements promis : le laboratoire suédo-britannique prévoit de livrer à l’UE au deuxième trimestre 70 millions de doses, contre 180 millions prévues dans le contrat.

« Nous allons agir »

D’intenses discussions sont en cours entre Bruxelles et Londres pour trouver un compromis, notamment sur les débouchés d’une usine produisant le vaccin AstraZeneca aux Pays-Bas.

« Les doses manquantes d’AstraZeneca ont généré un grave problème (…) La Commission ne va pas rester spectatrice (…) nous allons agir », a affirmé mardi devant les eurodéputés Sandra Gallina, directrice générale de la Santé à la Commission.

Bruxelles a institué fin janvier un mécanisme obligeant, avant toute exportation de vaccins hors UE par un laboratoire, le feu vert de l’Etat membre concerné. Cette décision doit ensuite être confirmée par la Commission.

En sept semaines, seule une demande d’exportation (d’AstraZeneca vers l’Australie) a été bloquée.

Le dispositif révisé visera aussi à éviter qu’une entreprise « contourne » une interdiction, en faisant transiter les doses bloquées par l’UE par un autre pays, précise une source européenne, selon qui la liste des pays concernés par des exemptions « va être raccourcie ».

« Il ne s’agit pas d’une interdiction » indiscriminée, a insisté cette source, alors que l’Irlande, entre autres pays, a exprimé son opposition à tout « blocage » complet des exportations. La Belgique et les Pays-Bas ont appelé à la prudence tandis que la France et l’Allemagne soutiennent un durcissement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mardi 23 mars 2021, 21:35

    Pauvre von der Leyen, elle n'y comprend rien. Cette stratégie lui a probablement été suggérée par le commissaire aux vaccins Thierry Breton, le cuistre récemment sorti du placard dont tout le monde a pu admirer la muflerie et la langue de bois il y a deux jours sur TF1. S'attaquer à une firme dont on a désespérément besoin alors que la 3ème vague s'amorce (faute d'avoir commandé à temps et en quantités suffisantes chez les autres) est bien évidemment contre-productif.

  • Posté par Naeije Robert, mardi 23 mars 2021, 21:35

    Pauvre von der Leyen, elle n'y comprend rien. Cette stratégie lui a probablement été suggérée par le commissaire aux vaccins Thierry Breton, le cuistre récemment sorti du placard dont tout le monde a pu admirer la muflerie et la langue de bois il y a deux jours sur TF1. S'attaquer à une firme dont on a désespérément besoin alors que la 3ème vague s'amorce (faute d'avoir commandé à temps et en quantités suffisantes chez les autres) est bien évidemment contre-productif.

  • Posté par Giuseppa Aviara, mardi 23 mars 2021, 21:00

    Il faudrait un jour essayer de comprendre l'échec total de l'Europe dans la gestion de cette crise sanitaire, notamment ce raté complet de la campagne de vaccination des européens. Les responsabilités devraient être clarifiées et des mesures prises pour que cela ne se reproduise plus. L'Europe fabrique des vaccins contre ce virus et est incapable de vacciner sa propre population à un rythme acceptable, comparable aux nations de moindre importance, qui aujourd'hui entrevoient le bout du tunnel grâce à la vaccination et/ou aux mesures de protection de leur population ! Les errements de la CE sur ce sujet méritent une attention particulière!

  • Posté par codejon jose, mardi 23 mars 2021, 18:29

    A regarder et méditer https://www.youtube.com/watch?v=_2MzU6_rwWg

  • Posté par codejon jose, mardi 23 mars 2021, 18:11

    L'Europe va taper du poing sur la table , l'Europe menace d'interdire les exportations de vaccins en dehors de l'UE , l'UE va durcir les autorisations pour l'exportation des vaccins . Paroles ,paroles paroles , mais pendant ce temps des personnes meurent , la reprise économique est retardée, la dette gonfle , le désespoir de beaucoup d'indépendants grandit . Les enfants sont sacrifies et vont perdre un savoir qu'ils ne sauront plus rattraper ,et j'arrête la ma liste de doléances ,sinon je serais encore en train d'écrire demain matin .Les coupables on les connait ,confortablement installes et indétrônables ,ils font partie de ce qui s'apparente de plus en plus à une mauvaise farce sanglante .

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs