Accueil Économie Entreprises

Trilogiport de Liège: Jost, un caillou dans le dossier du développement

Pour reconvertir Chertal (180 ha « les mieux situés en Europe »), il faudrait ne surtout pas prendre le développement du Trilogiport en exemple. Illustration : l’implantation du Groupe Jost, qui pose question en matière de création d’emplois et d’utilisation de la voie d’eau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Saisi d’une demande de permis pour construire une extension à leurs bâtiments industriels sur le Trilogiport, le Port autonome de Liège en profiterait pour discuter de l’exécution de la convention du groupe Jost en ce qui concerne le nombre d’emplois et l’utilisation de la voie d’eau. Compliqué d’en savoir plus. Chez Jost, on confirme, en nuançant. « Le permis de construire un hall de 72.000m2 a été accordé le 9 février, la première phase de 44.000 m2 va débuter. Elle devrait générer entre 80 et 90 emplois. S’il est vrai qu’il y a des frictions sur le nombre d’emplois et l’utilisation de la voie d’eau, le contrat de concession ne situe aucun volume en termes d’emplois ou d’utilisation de la voie d’eau. » Et d’ajouter, plus tard, que la pression mise par le Port autonome sur ce sujet paraît aujourd’hui peu « fair-play ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs