Accueil Société

Coronavirus: aucun ministre ne veut accepter la pétition concernant les secondes résidences

Les 4.768 signataires de la pétition demandent que les déplacements nécessaires des propriétaires vers leur résidence secondaire à l’étranger pour effectuer des travaux d’entretien ou de réparation urgents soient ajoutés à la liste des « voyages essentiels ».

Temps de lecture: 2 min

Ni le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo, ni celui du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, ni celui de l’Intérieur Annelies Verlinden ne veut accepter la pétition de Tweres, l’association des propriétaires de résidences secondaires, a indiqué mardi l’organisation.

Les 4.768 signataires de la pétition demandent que les déplacements nécessaires des propriétaires vers leur résidence secondaire à l’étranger pour effectuer des travaux d’entretien ou de réparation urgents soient ajoutés à la liste des « voyages essentiels » figurant dans la deuxième annexe de l’arrêté ministériel du 21 mars 2021 sur les mesures Covid-19.

Tweres affirme être assailli de réactions de colère de la part de personnes qui ne comprennent pas pourquoi elles doivent attendre jusqu’au 19 avril, voire plus longtemps, pour traverser la frontière et se rendre dans leur seconde résidence. « Les travaux urgents dans une maison sont souvent tout aussi urgents et nécessitent autant une visite sur place que des soins aux animaux ou la réparation d’un véhicule », argumente Tweres.

Les initiateurs avaient l’intention de remettre le résultat de la pétition au Premier ministre De Croo vendredi dernier mais son cabinet a toutefois informé l’association qu’elle devait remettre la pétition au bureau du ministre compétent, à savoir la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden. Cette dernière a toutefois répondu qu’ils devaient bien remettre la pétition à Alexander De Croo, celui-ci étant le président du Comité de concertation. Tweres a également émis la même demande auprès du cabinet de Frank Vandenbroucke, sans réponse.

« Comme aucun ministre ne s’estime qualifié pour recevoir sa pétition, Tweres va maintenant envoyer la liste des signatures à tous les membres du comité de concertation », a prévenu l’organisation.

Tweres a lancé sa pétition le 8 mars après que le Conseil d’Etat ne rejette, six jours plus tôt, sa requête en suspension de l’interdiction des voyages non essentiels.

Plus de 250.000 ménages belges possèdent une résidence secondaire dans laquelle ils se rendent régulièrement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, mercredi 24 mars 2021, 8:51

    Solution: porter plainte en référé contre le Ministre de l'interieur et des Affaires Etrangères, le Premier Ministre et le ministre de Sante Publique à base de discrimination sur deux niveaus: 1)le permis de faire un voyage essentiel pour réparer un véhicule (un yacht à Cap d'Agde p.e. voici le premier argument) et pas pour une résidence a l'étranger 2)discrimination vis-a-vis de autres citoyens de l'EU Demander une somme de 1.000 Euro par jour de retard dès le 1er Avril par membre de Tweres; à verser dans un fonds qui paiera les taux fiscaux de ces biens proportionellement à la durée du blocage. Comme on donne plein d'argent aux barons de l'industrie, ca ne peut poser aucun problème. Mon opinion est personelle et elle est basée sur le fait que je déteste les inconsistences et les fausses promesses. En place de dépister, de faire suite aux voyageurs et de vacciner, ce gouvernement a besoin de restictions pour camoufler son incompétence (quid erat demonstrandum).

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 23 mars 2021, 21:54

    C'est totalement hilarant ! Les déplacements à l'étranger sont fortement déconseillés mais pas formellement interdits. Il y a des dizaines d'exceptions, dont l'entretien urgent... à démontrer. Seulement, en quelques mois, ces entretiens urgents se sont multipliés et ne peuvent absolument plus attendre. C'est très étonnant... Tout propriétaire d'une seconde résidence à l'étranger ferait bien d'avoir un contact sur place pour les relevés de compteurs, les incidents techniques, les dégâts occasionnels ; c'est une simple gestion en bon père de famille. Mais j'imagine que ces signataires possèdent tous une résidence secondaire située sur une ile inhabitée du Morbihan ou dans un alpage isolé en haute montagne ! Totalement hilarant. Et ne me parlez pas d'une seconde résidence à 100.000 euros acquise au prix de privations et à la sueur du front ... C'est juste risible et insulte tous les Belges qui essayent de s'en sortir en précarité énergétique, en chômage technique, en commerce de contact fermé, en Horeca.... Ceux-là connaissent les privations !

  • Posté par dekoker philippe, mercredi 24 mars 2021, 12:20

    Un peu de lecture pour vous : https://www.dhnet.be/actu/belgique/l-interdiction-des-voyages-non-essentiels-serait-obsolete-contre-productive-et-illegale-605ad9bed8ad584fa2768203 Par ailleurs, au risque de vous enlever des illusions, oui il existe des secondes résidence à 100.000 €...et oui cela demande des sacrifice....Après 100.000 € c'est à remettre en perspective avec le prix moyen d'une voiture neuve en Belgqiue (30.000 hors frais)..j'espère que vous ne vous mettez pas dans des états pareils chaque fois qu'une vos connaissance achète une voiture neuve...

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 23 mars 2021, 23:07

    PS. Je n'habite pas Laeken, grand fou !

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 23 mars 2021, 23:06

    Mère qui... ?! Je ne connais pas, cher Druide ! Si vous ne connaissez pas de famille belge en difficulté, je vous donnerai la première pierre pour me la lancer. Si vous trouvez normal de profiter de cette situation, je me ferai un vrai plaisir de vous la renvoyer en pleine poire ! C'est plus juteux !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko