Accueil Société

Comité de concertation: le fédéral penche pour un confinement calibré

Des politiques et experts ont prôné une sorte de lockdown. Une voie médiane se fait jour, retenue par le kern, tard mardi soir, avec des mesures calibrées : fermeture des métiers de contact et des écoles en présentiel avant Pâques, commerces ouverts sur rendez-vous…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Moins d’une semaine après un Comité de concertation pour (quasi) rien, un autre Codeco a lieu ce mercredi matin, pour du vrai cette fois. Il est question d’un vrai gros tour de vis, selon l’expression un peu brutale. Le scénario ultra circule en effet : fermer. Les écoles, les commerces (non essentiels), les métiers de contact. Mais un scénario médian prend forme. C’est que les responsables politiques, dans leur majorité, sont… désemparés. Parce qu’ils doutent que la population puisse adhérer encore à un dispositif plus restrictif ; parce que les jeunes (pas seulement) décrochent, se rebellent ici et là ; parce que les réservations en masse pour les vacances de Pâques plaident pour un maintien des commerces non essentiels ; parce qu’ils sont la cible de critiques en retour à propos d’une campagne de vaccination poussive, et on en passe…

Pour autant, où en est-on ? Où va-t-on ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Detez Olivier, mercredi 24 mars 2021, 12:52

    Combien de fois depuis fin 2020 le gouvernement a déjà demandé au peuple belge "un effort" et même un "dernier effort", pour qu'au final 1 an après le premier lockdown on se trouve à la veille d'être à nouveau confiné? Même si la situation est compliquée à gérer, comment expliquer que si en mars 2020 nous étions face à un problème nouveau et inconnu, un an plus tard on se retrouve quasiment face aux mêmes difficultés alors qu'on a eu 1 an pour se préparer, s'adapter et chercher des solutions pour vivre malgré le virus? C'est un constat d'échec, et même si ça ne changerait rien dans la situation que nous vivons, le reconnaître publiquement permettrait peut-être de retrouver un peu plus l'adhésion des citoyens, plutôt que de constamment chercher à justifier les erreurs à travers des discours incohérents et hypocrites qui exaspèrent de plus en plus les plus modérés d'entre-nous.

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, mercredi 24 mars 2021, 23:26

    Ce sera comme ça et sans fin tant qu'on ne se débarrassera pas des vrais virus qui siègent au gouvernement car les décès du au petit virus sont vraiment insignifiant, ce serait tellement mieux de laisser vivre libre les gens et de soigner les malades, mais non, on emprisonne la population et on supprime les traitements efficaces, et les lits d'hôpitaux, nier que le but est politique et on sanitaire devient difficile je pense

  • Posté par Delpierre Bernard, mercredi 24 mars 2021, 17:02

    Pour rappel, les prévisions pour l'obtention du ou des vaccins ne s'avançaient pas avant fin 2021 et donc c'est la mise en œuvre de la production et surtout de la vaccination qui fait perdre du temps alors que la découverte a été plus rapide que prévu...

  • Posté par Badiane Fadel, mercredi 24 mars 2021, 10:58

    Il faut racheter plus de doses et vacciner la population generale

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, mercredi 24 mars 2021, 23:19

    Quand on sait que ce sont les vaccinés qui développent des formes graves de la maladie il faudrait plutôt arrêter de vacciner avec un vaccin qui n'en est même pas un et mettre ces incapables en prison pour crime contre l'humanité.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs