Accueil Société

Louvain: rassemblement d’une centaine d’étudiants

Vers 23 heures, la place Ladeuze a été évacuée par la police.

Temps de lecture: 1 min

Des centaines d’étudiants sont rassemblés sur la place Ladeuze à Louvain ce mardi soir, rapportent nos confrères de Het Laatste Nieuws.

Le quotidien flamand parle de parties de « beerpong », d’absence de masques et d’alcool. La police est sur place, mais n’interviendrait pas pour l’instant.

« Nous avons deux équipes sur le terrain et la situation est sous contrôle », a indiqué la police à Het Laatste Nieuws. « Pour l’instant, nous n’allons pas évacuer la place. » Il est toutefois demandé aux étudiants de partir et d’arrêter de boire.

Selon les dernières informations, les étudiants ont quitté la place vers 23 heures. Des PV ont été dressés et une personne « récalcitrante » a été arrêtée. Vers 23h10, le calme était largement revenu, bien que de nombreux déchets aient été laissés sur la place.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Bassem Philippe, mercredi 24 mars 2021, 11:19

    si vos jeunes veulent faire la fête, prenez des précautions, aérez, et si vous avez fait vous-même attention à votre santé, que vous avez une vie saine et une bonne alimentation vous ne risquez vraiment pas grand chose.

  • Posté par Carbonnelle Brigitte, mercredi 24 mars 2021, 9:55

    Il y a très bien moyen d'éviter le covid quand on a peur. _Restez chez vous et déplacez-vous sans contacts rapprochés !. Cela ne sert à rien de faire crouler toute la société pour la cause. Tous ces poltrons deviennent des tueurs silencieux quand ils veulent imposer leurs mesures toujours plus coercitives. Vivre avec le covid comme avec d'autres virus, cela s'apprend. Nous ne sommes pas faits pour être des plantes de serre.

  • Posté par Rabozee Michel, mercredi 24 mars 2021, 10:20

    Le problème n'est pas là. Le problème, ce sont des gens qui se rassemblent par centaines, sans gestes barrières, se contaminent l'un l'autre, puis rentrent chez eux et contaminent à leur tour leur parents, frères, soeurs, etc. Donc, si je vous suis, la solution pour ces gens qui se rassemblent, c'est de ne plus côtoyer leur famille. Point. Ils veulent s'amuser, qu'ils restent entre eux.

  • Posté par Bassem Philippe, mercredi 24 mars 2021, 9:12

    j'ai bien eu une ou deux personnes de mes connaissances qui ont eu "le covid" léger comme une petite grippe (qui en temps normal n'est pas signalée), mais à part cela je ne connais personne dans mon entourage qui en soit tombé malade, PERSONNE. Si la presse n'était pas libre, je penserais que tout est inventé. Comme quoi si on prend quelques mesures élémentaires et que l'on ne se retrouve pas dans des endroits bondés, il n'y a pratiquement aucun risque. si vous stressez, peut-être attraperez vous ce que vous redoutez. La presse est libre mais peut-être un peu intoxiquée ??

  • Posté par Pelgrims Diego, mercredi 24 mars 2021, 8:58

    La raison de la nouvelle flambée du Corona est sous nos yeux, les jeunes font la fête, ramènent le virus à la maison et ce sont les "parents" qui payent au sens large leurs bêtises. Dommage que quelques "andouilles" (oui, oui, je parle bien de charcuterie) anéantissent tous les efforts d'une population qui se trouve dans une situation critique :-(. Si le gouvernement ne fait rien, le beau temps arrivant, les fêtes en extérieur vont se multiplier... Et les hôpitaux vont être saturés comme jamais.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko