Accueil Économie Entreprises

Les coiffeurs referment pour un mois

Les métiers de contact doivent de nouveau fermer leurs portes, a annoncé Alexander De Croo.

Temps de lecture: 1 min

Les représentants du gouvernement fédéral et des gouvernements des Communautés et Régions ont annoncé de nouvelles mesures pour faire face à l’augmentation des chiffres des hospitalisations pour cause de covid.

Les métiers de contact, qui ont pu rouvrir il y a quelques semaines seulement, vont devoir cesser leurs activités de nouveau. On ferme les professions de contact non médicales, les coiffeurs et barbiers, instituts de beauté, tatouage, piercing, pédicure non médicale, manucure, massage.

Les mesures entrent en vigueur vendredi à minuit, elles s’appliqueront jusqu’au 25 avril.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Borsu Patrice, mercredi 24 mars 2021, 18:42

    Bonjour, le noir...

  • Posté par Andre Georges-marc, mercredi 24 mars 2021, 15:26

    Cela fait maintenant plus d'un an que nous sommes confrontés à des décisions politiques inconscientes et influencées par des "experts" déconnectés de la réalité sociale. La vie est ainsi faite que ceux qui doivent nous quitter, nous quittent, quelques soient leurs affections : grippe, cancers, hypertension, diabète, etc, etc.... Par contre, du jour au lendemain, la COVID qui contribue à la disparition, peut-être accélérée (cela reste à démontrer!), de ceux qui sont affectés de cancers, d'hypertension, de diabète, etc. et même de la grippe, est soudain considérée comme inacceptable. Question : pourquoi nos "experts" et politiques mentionnés plus haut se concentrent-ils sur la COVID-19 alors que tant, à commencer par des bébés dans les maternités, sont touchés, parfois à vie, par des maladies nosocomiales ? On fait un plat, on nous empêche de vivre à cause de la COVID et on nous cache le nombre de ces enfants handicapés à vie à cause de maladies contractées dans nos maternités; on nous cache tous ces patients hospitalisés qui ont souffert, restent handicapés et même n'ont pas survécu suite à des affections contractées dans nos hôpitaux. On arrête le monde de tourner, l'économie de fonctionner, les gens de vivre dans le cadre de la COVID, mais on tolère que l'hygiène défaillante des hôpitaux génère autant de maladies tout aussi, si pas plus, graves. Il est vrai que pour servir certains intérêts ou objectifs, la COVID a été placée en exergue et hors de son cadre. Nous voulons tous vivre, et même si certains d'entre nous doivent mourir , y compris nous mêmes (forcément, c'est notre lot à tous!), nous devons refuser de nous laisser manipuler par des "experts", des "soi-disant scientifiques", des groupes d'influence qui manipulent les politiques. Demandons leur de changer de sujet, de s'attaquer à toutes les maladies nosocomiales dont la COVID est devenue la plus importante et obligeons les tous à rouvrir notre univers. Nombre d'entre nous avons maintenant été vaccinés et tous nous exigeons que l'on arrête de nous imposer des règles inappropriées. Nous reconfiner? Vous êtes une nouvelle fois tombés sur la tête. NON, NON et NON! Nettoyez pour commencer les hôpitaux!

  • Posté par Andre Georges-marc, mercredi 24 mars 2021, 15:18

    Cela fait maintenant plus d'un an que nous sommes confrontés à des décisions politiques inconscientes et influencées par des "experts" déconnectés de la réalité sociale. La vie est ainsi faite que ceux qui doivent nous quitter, nous quittent, quelques soient leurs affections : grippe, cancers, hypertension, diabète, etc, etc.... Par contre, du jour au lendemain, la COVID qui contribue à la disparition, peut-être accélérée (cela reste à démontrer!) ceux qui sont affectés de cancers, d'hypertension, de diabète, etc. et même de la grippe, est soudain considérée comme inacceptable dans notre environnement actuel. Question : pourquoi nos "experte" et politiques mentionnées plus haut se concentrent-ils sur la COVID-19 alors que tant, à commencer par des bébés dans les maternités, sont touchés, parfois à vie, par des maladies nosocomiales ? On fait un plat, on nous empêche de vivre à cause de la COVID et on nous cache le nombre de ces enfants handicapés à vie à cause de maladies contractées dans nos maternités; on nous cache tous ces patients hospitalisés qui ont souffert, restent handicapés et même n'ont pas survécu suite à des affections contractées dans nos hôpitaux. On arrête le monde de tourner, l'économie de fonctionner, les gens de vivre dans le cadre de la COVID, mais on tolère que l'hygiène défaillante des hôpitaux génère autant de maladies tout aussi, si pas plus, graves. Il est vrai que pour servir certains intérêts ou objectifs, la COVID a été placée en exergue et hors de son cadre. Nous voulons tous vivre, et même si certains d'entre nous doivent mourir , y compris nous mêmes (forcément, c'est notre lot à tous!), nous devons refuser de nous laisser manipuler par des "experts", des "soi-disant scientifiques", des groupes d'influence qui manipulent les politiques. Demandons leur de changer de sujet, de s'attaquer à toutes les maladies nosocomiales dont la COVID est devenue la plus importante et obligeons les tous à rouvrir notre univers. Nombre d'entre nous avons maintenant été vaccinés et tous nous exigeons que l'on arrête de nous imposer des règles inappropriées. Nous reconfiner? Vous êtes une nouvelle fois tombés sur la tête. NON, NON et NON! Nettoyez les hôpitaux!

  • Posté par M. G., mercredi 24 mars 2021, 14:38

    Les pauvres .... je viens d'informer mon tatoueur, il se donne le w-e pour réfléchir, plus les moyens de survivre s'il doit fermer encore 4 semaines, il est financièrement étouffé ...

  • Posté par Istasse Bernard, mercredi 24 mars 2021, 14:30

    Prévoyant les mesures calamiteuses de la bande de "klettes" gouvernementales, je suppose que nos figaros ont pris les dispositions pour servir régulièrement leur clientèle. Encore un coup pour rien par ces irresponsables, incapables de gérer la crise (masques, seringues, tests, vaccins) mais qui sont assez vaniteux pour donner des leçons (en français pénible) aux citoyens.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs