Accueil Belgique Politique

La Belgique soumise au reconfinement, les politiques ont des accents graves

Le Comité de concertation a programmé une nouvelle batterie de mesures contraignantes. Tendus, Alexander De Croo et les chefs de gouvernement du pays ont imploré la population de comprendre et d’adhérer…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas à un lockdownn, supposant que l’on ne puisse pas se déplacer sur le territoire, mais c’est à un confinement sévère auquel le pays est soumis à l’issue du énième Comité de concertation. Les propos tenus par les responsables politiques en conférence de presse rue de la Loi, après 13 heures, étaient empreints de gravité, les visages étaient fermés. Cela, en raison des contraintes imposées objectivement. Mais aussi parce que tous ont conscience de la difficulté à « mobiliser » à présent, à obtenir l’« adhésion » de la population après un an de mesures restrictives en accordéon (sans la musique), parfois confuses (c’est le cas aujourd’hui encore, par exemple pour ce qui concerne l’enseignement), sans oublier les lacunes dans les campagnes de vaccination, qui pèsent lourd à ce stade de la lutte éperdue contre la pandémie…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

61 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, mercredi 24 mars 2021, 19:42

    A tous ceux qui en ont assez de respecter les distances, marre de porter un masque et ras le bol de bobonne et des gosses, ou qui sont au bout des rouleaux qu'ils avaient entassés lors du premier confinement, je leur propose, dès la fin du match des Diables Rouges qui vont très certainement gagner, de tous sortir dans la rue et de faire comme s'ils étaient champions du monde, de tous vous embrasser, de vous faire plein de poutous, et de vous échanger plein de chopes. Libérez-vous ! Laissez-vous aller ! Faites la fête ! Soyez fous ! Car comme dit Arno : "Ca fait moins peur De mourir à plusieurs Ô quel bonheur ! Nous sommes nos fossoyeurs"

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 24 mars 2021, 19:19

    Comme le fait remarquer un intervenant, il est important de relever ceci: ces mesures restrictives sont imposées au nom d’une pandémie par une nomenclature politique qui a commencé par en nier l’existence même et par tourner en dérision ceux qui sonnaient l’alerte. Alors évidemment elle envoie en retour ses petites frappes distribuer du « covidiot », du « incivique », etc. sur tous les canaux de communication pour culpabiliser le bon peuple mais j’ai quand même l’impression que tout le monde n’aura pas oublié si facilement. Aujourd’hui encore, cette même nomenklatura, qui avait fait de la vaccination La Clé de la sortie de crise (prétendument, car selon moi, même avec ça, les restrictions vont durer des années) a totalement échoué à tenir ses promesses dans ce domaine précis, et elle n’a même pas le courage de le reconnaître. Malgré cela, elle persiste dans la même voie qui crée des dégâts économiques effrayants... mais sans perdre un centime elle-même. Même pas un geste de réduction des rémunérations des mandataires politiques, pas un regret, rien du tout. Cela commence à faire beaucoup mais comme on en a débattu hier, je ne pense pas qu’elle ait quoi que ce soit à craindre électoralement. C’est la faillite financière et économique pure et simple qui l’emportera.

  • Posté par Pablos Gino, mercredi 24 mars 2021, 19:13

    J'ai respecté les consignes ,serré les dents solidarité oblige, mais à présent basta ,je vais pas passer le restant de mon existence masqué et confiné ,advienne ce qu'advienne, à ce que je sache la vie est un risque ,mortel vu qu'on en meure un jour. De plus vivant seul ,ma compagne habite à 100km de chez moi, si j'avais du suivre à la lettre ce que ces gugus préconisaient je ne serai pas la à rédiger un post ,pour la simple raison que je me serai passé une corde au cou.

  • Posté par Istasse Bernard, mercredi 24 mars 2021, 19:10

    Le seul comportement logique pour qui n'est pas d'accord avec la misérable politique de ces gouvernements est de voter CONTRE ces individus et ces partis. Pour qui? certes pas les écolos khmers rouges ou le CdH invisible. Le PTB, ces mélenchonistes belges inaptes à la gouvernance ? Choix discutable. L'abstention ou avantage à l'immobilisme: pas responsable. Peut-être le vote en faveur des "milieux de listes". .. Le confinement décrété par nos crétins laisse le temps d'y réfléchir. Sauf à jouer Charlier-jambe-de-bois, réfléchissons et agissons !

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 24 mars 2021, 19:03

    Comme la fois précédente, juste un petit mot sur la vaccination qui est seul espoir d'améliorer la situation. Apparemment le gouvernement n'y croit pas et préfère sévir. Or la gabegie totale règne dans ce domaine. Des pays ont réussi à vacciner la plus grande partie de leur population La disparité des vaccination entre les régions est surprenante : voir Bruxelles. Pourquoi ne pas confier cette tâche aux médecins généralistes qui ont la compétence et la connaissance de leurs patients. Les vaccins peuvent être conservés chez eux pendant 5 jours. Pour la distribution, l'armée peut servir avec ia logistique qui entre dans leurs compétences. C'est aussi leur rôle de défendre la population.Pourquoi faire simple alors que l'on peut faire compliqué.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs