Accueil Société

Mesures sanitaires: le défi de l’adhésion sur le long terme

Des mesures plus restrictives encore alors qu’on espérait voir le bout du tunnel. Quel impact sur le moral et la motivation des Belges ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un long chemin de Damas qui ressemble à une procession d’Echternach. Pour les psychologues, si la situation est difficile, usante même, il ne faut toutefois pas sous-estimer la capacité de l’être humain à pouvoir l’endurer. Ni, a fortiori, à comprendre que des mesures plus sévères sont nécessaires dans un contexte de recrudescence de l’épidémie. « Les chiffres des derniers jours ont eu le don d’alerter une grande partie de la population sur la détérioration de la situation », relève le psychologue social Vincent Yzerbyt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, jeudi 25 mars 2021, 11:22

    Mais n... de D.... c'est quoi le long terme ? Qui a donné la moindre idée de ce long terme ? La vaccination ? Mon oeil ! Chaque fois qu'un variant pointe le bout de son nez, Francky et ses experts ressortent la boîte de pampers . Le vaccin va-t-il tenir ???? Réponse : Non, avant la fin de l'hiver prochain au plus tard, et plutôt l'automne, les rares vaccinés pourront se torcher avec leur passeport, et Francky viendra refaire son petit numéro trémolo devant les cams pour nous dire tintin réveillon, mais dans quelques mois, grâce au nouveau vaccin, on pourra de nouveau se faire couper les tifs ( opinnement des experts de bureau à ses côtés ) A présent déjà, on commence à revoir à la baisse l'efficacité des vaccins ( un peu comme on a revu à la hausse en qq mois la nécessité d'aller masqué ). Le long terme ? Sur base de quelle politique actuelle ? Nada !

  • Posté par mauroy charles, jeudi 25 mars 2021, 10:36

    Les psychologues c'est comme les dermatologues....vous ne guerirez jamais....et vous vous sentirez obligés de retourner à vie vers eux....bon c'est à vous de voir.

  • Posté par Platteau Olivier, jeudi 25 mars 2021, 9:59

    ceux qui ne respectent pas les mesures sont des égoïstes qui ne pensent pas à protéger les autres et qui font un pied-de-nez aux malades qui se battent contre le Covid, au personnel soignant, aux personnes décédées et leurs proches, aux policiers, ...

  • Posté par Chevalier François, jeudi 25 mars 2021, 10:36

    Je ne suis pas d'accord avec vous. Depuis un an on demande aux jeunes de mettre leur vie étudiante, sociale, affective en sourdine pour sauver leurs "ainés" alors qu'eux-même ne courent pas de risques. Qu'est-ce que les ainés ont fait en contrepartie? on les voit déambuler à l'aise dans les magasins la plupart avec leur masque sous le nez. Ils seront vaccinés les premiers et pourront partir en vacances avec leur passeport vaccinal. Pourquoi ces groupes à risque ne se confinent-ils pas plus sérieusement d'eux-mêmes? Pour moi l'égoïsme n'est pas où vous le dites.

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 25 mars 2021, 9:39

    Eeeeeee ouais.. c'est très très long et c'est pas amusant, et le soleil brille, et on s'emmerde chez soi ! et quand on n'a pas beaucoup de caractère...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs