Accueil Sports Basket Coupes d'Europe

Les Montois se retirent la tête haute de l’Europe Cup

Battu 66-73 par les Polonais d’Ostrów Wielkopolski, le club hennuyer s’arrête en quart de finale de l’Europe Cup.

Temps de lecture: 2 min

À quoi tient un destin européen ? Il s’en est fallu de bien moins que l’écart final laisse imaginer pour que leur probante campagne en Europe Cup se prolonge jusqu’au Final 4… Quelques caprices de l’anneau, l’un ou l’autre coups de sifflet plus favorables ou, plus objectivement, une ou deux rotations supplémentaires tant avec quatre leaders essentiels (tous américains) alignés plus de 32 minutes, alors qu’il s’agissait de leur 8e match depuis début mars, les ressources ont fini par manquer. Si Mons a été arrêté en quart de finale de la 4e et dernière compétition européenne par l’équipe polonaise d’Ostrów Wielkopolski, un club totalement inconnu parce qu’il honore sa première aventure européenne mais qui ne manque ni de moyens ni d’ambitions, c’est donc principalement en raison d’un effectif trop restreint.

L’exploit réalisé mardi face à Prometey, autre « nouveau riche » ukrainien, dans la même bulle de Bois-le-Duc, la ville hollandaise où le coach Jean-Marc Jaumin accueillera la BeneLeague la saison prochaine avec Den Bosch, laissait croire aux Hennuyers que le rêve d’une deuxième finale européenne, après celle perdue de 2 points en 2008 dans la même compétition, n’était pas inaccessible. Ils n’avaient pas tort et ils s’en sont donné les moyens : avec l’énergie, l’enthousiasme, la combativité et le jeu collectif qu’ils ont affichés, les Renards n’ont jamais lâché prise, revenant sans cesse au contact alors que l’élastique semblait se détendre définitivement (de 12-20 à 19-20 au quart-temps ; de 21-31 à 35-37 à la mi-temps ; de 44-52 à 47-53 à la demi-heure ; de 47-59 à 58-61) sous l’aisance d’un adversaire tout aussi déterminé. Mais ils n’ont donc jamais mené non plus, condamnés à une course-poursuite qui, au bout d’un match d’excellente facture, a fini par les épuiser.

S’il rappelle leurs limites, qui brident leur palmarès à deux Coupes, le troisième quart de finale européen de leur histoire doit donc nourrir la fierté des Montois et entretenir leurs espoirs de briguer une cinquième finale de playoffs dans la dernière ligne droite de la saison.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupes d'Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir