Accueil Belgique Politique

Maxime Prévot (CDH) sur la vaccination: «Nous, on a choisi les profs, plutôt que les petits copains…»

Pour le bourgmestre de Namur, « il y a un fossé entre ce qui est édicté dans des bureaux et la réalité du terrain ». Donc, plutôt que de jeter des doses, il a permis de vacciner le personnel scolaire faute de personnes prioritaires. La Région n’apprécie pas. Il assume.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Frictions politiques sur fond de campagne vaccinale à Namur. Le bourgmestre de la capitale wallonne et président du CDH, Maxime Prévot, s’est frité cette semaine avec la ministre de la Santé, Christie Morreale (PS). Qui lui reproche d’avoir pris l’initiative de vacciner des profs, alors que les précieuses doses sont théoriquement réservées au plus de 65 ans. « Sauf qu’il y a un fossé entre ce qui est édicté dans des bureaux et la réalité du terrain », réplique Maxime Prévot. « Je ne remets pas en question les publics prioritaires mais force est de constater que dans les centres, c’est le règne de la débrouille. Certains jours, il n’y a pas assez de doses par rapport au nombre de rendez-vous prévus et on est obligé de déprogrammer. Mais d’autres, il n’y a pas suffisamment de rendez-vous programmés par rapport au nombre de convocations qui ont été envoyées… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

67 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 28 mars 2021, 15:23

    Du pur électoralisme, comme tous les autres.

  • Posté par Lecluyse Jean-Jacques, samedi 27 mars 2021, 11:37

    Âgés tous deux de plus de 65 ans et habitant à Namur, mon épouse et moi nous sommes présentés en personne à Namur Expo le vendredi 19 mars vers 17.30 hrs pour savoir s'il n'était pas possible de se faire vacciner avec des doses excédentaires. Et nous n'étions pas les seuls! A l'accueil, il nous a été répondu que le centre ne disposait pas de doses excédentaires car ce dernier travaillait en flux tendu. Or Mr Prévot était à ce moment-là contacté par ce même centre qui affirmait disposer d'un millier de doses excédentaires. Cherchez l'erreur !! Cerise sur le gâteau : Mardi matin, après l'annonce que des listes d'attente pour les enseignants etaient mises en place, j'ai téléphoné, frustré, à la direction du centre où il m'a été répondu la même chose: gestion en flux tendu, pas de doses excédentaires. On a cependant pris nos coordonnées " au cas où ". Mardi après-midi, le même jour donc, on nous appelait pour un RV et nous avons été vaccinés vendredi. Je vous laisse tirer vos conclusions.

  • Posté par Echement Marie-anne, samedi 27 mars 2021, 12:43

    Exact!!! Voir mon commentaire qui rejoint en bonne partie le votre!!! Nous sommes donc dans la vérité.

  • Posté par Gits Gisèle, samedi 27 mars 2021, 9:22

    Bravo pour cette initiative, Monsieur.

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 26 mars 2021, 23:14

    Namur trop de doses et Ciney (à 20 minutes en voiture) pas assez de doses... Evidemment à Ciney on ne vote pas pour Namur ... petit copain.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Enquête Les communes wallonnes devront se montrer plus transparentes

« Le Soir » et « Le Vif » ont mené l’enquête auprès des 281 communes wallonnes et bruxelloises, pour voir s’il était possible pour un citoyen d’obtenir des informations précises avant chaque conseil communal. Verdict : non, dans une grande majorité des cas. Mais un décret wallon à l’initiative du CDH, appuyé par la majorité, va changer la donne.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs