Accueil Société

Coronavirus: la distanciation et le port du masque restent obligatoires pour les vaccinés

Si les personnes vaccinées courent peu de risques de développer une forme sévère de Covid-19, il n’est pas exclu qu’elles puissent porter le coronavirus et « servir de ricochet » en le transmettant à quelqu’un qui ne s’est pas encore vu injecter de dose.

Temps de lecture: 2 min

Le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a insisté vendredi, lors de la conférence de presse bihebdomadaire de l’Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise, sur l’importance pour les personnes vaccinées de poursuivre le respect des mesures de distanciation sociale et du port du masque buccal tant que l’entièreté des personnes à risque n’a pas reçu les deux doses du vaccin.

« Le printemps est en vue et la vaccination monte en puissance », s’est réjoui le virologue. Cependant, si les personnes vaccinées courent peu de risques de développer une forme sévère de Covid-19, il n’est pas exclu qu’elles puissent porter le coronavirus et « servir de ricochet » en le transmettant à quelqu’un qui ne s’est pas encore vu injecter de dose du vaccin ou chez qui ce dernier n’aurait pas pris, a affirmé Yves Van Laethem.

« Tant que les personnes appartenant aux groupes à risque n’ont pas reçu leurs deux doses de vaccin, il est important pour les personnes vaccinées de continuer à respecter l’obligation de la distanciation sociale et du port du masque buccal », a-t-il souligné.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Hans José, vendredi 26 mars 2021, 20:03

    "il n'est pas exclu", "il est possible que", "rien n'indique que", etc. etc. Quand donc nos "experts" avoueront-ils clairement que, un an après le début de l'épidémie, ils sont toujours dans le brouillard et qu'il semble loin de se lever. Leur seule certitude c'est "plus on confine, moins le virus se propage." C'est exact évidemment mais un peu mince comme résultat après un an d'observation !

  • Posté par massacry olivier, vendredi 26 mars 2021, 23:12

    Au moins les praticiens de la science reconnaissent leur limite, ce qui n'est pas le cas de beaucoup! Et oui la connaissance scientifique prend du temps, elle n'est pas infuse, et pourtant on en connait déjà pas mal pour un virus âgé d'un peine un an. Au fait les vaccins eux sont encore plus récent, et leur but était d'empêcher les formes graves et non les contaminations !!!

  • Posté par Nicolay J, vendredi 26 mars 2021, 17:28

    Et oui, le vaccin ne fait que réduire le risque de tomber gravement malade et donc d'être hospitalisé. Le vaccin n'empêche pas d'être contaminé ou de contaminer son entourage. D'où l'importance pour les vaccinés de continuer à respecter les gestes-barrières surtout en présence de personnes âgées. Mais sur cela, les "experts" des plateaux de télévision préfèrent ne pas trop insister. Ceci dit, on guérit de la Covid 19 et très bien en Belgique quand on voit le nombre important de personnes qui quittent l'hôpital chaque jour. On peut louer le "savoir-soigner" de nos médecins de première ligne. "Le Soir" devrait publier un article sur comment on soigne aujourd'hui les malades du Covid 19 dans les hôpitaux. Quels traitements sont appliqués ? Quels médicaments sont prescrits ? Laisse-t-on toujours les malades se débrouiller, seuls, chez eux, avec du Dafalgan, au début des premiers symptômes de la maladie ?

  • Posté par Andre Georges-marc, vendredi 26 mars 2021, 18:20

    Où allez-vous chercher vos informations. Si vous disposez des anticorps vous êtes non seulement non-contaminable mais également non porteur puisque le virus n'a plus d'emprise sur vous. Vous cherchez des informations chez ceux qui rendent les gens fous.

  • Posté par DENIS Chantal, vendredi 26 mars 2021, 15:58

    La plupart des gens pensent que le fait d'être vacciné protège du coronavirus. Mais les virologues le disent tous: la vaccination protège des cas sévères engendrés par le virus, pas de la forme moins grave. Apparemment, les gens n'entendent pas ce mot "sévère". Et si les virologues insistaient sur ce terme, peut-être qu'il y aurait moins de personnes disposées à se faire vacciner ? Pas facile de gérer cette crise !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko