Accueil Monde Europe

L’ambassadeur britannique: «Interdire les exportations de vaccins ne nous viendrait pas à l’idée»

L’ambassadeur du Royaume-Uni en Belgique, Martin Shearman, réagit pour « Le Soir » au lendemain d’un Conseil européen sous haute tension à cause des retards de livraisons d’AstraZeneca.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Alors que les tensions se font vives entre l’UE et Londres autour des vaccins produits par AstraZeneca sur le sol européen, l’ambassadeur britannique en Belgique, Martin Shearman, rappelle dans une interview au Soir que le déploiement du produit du laboratoire anglo-suédois a été rendu possible par les recherches de l’université d’Oxford.

L’UE dit que le Royaume-Uni a pris un risque de parieur en administrant la première dose d’AstraZeneca au plus de personnes possibles et qu’aujourd’hui le flux pour leur administrer la seconde dose est sous tensions. Est-ce juste ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Demaseure Thierry, mardi 6 avril 2021, 7:52

    N'ai-je pas lu quelque part que le Royaume-Uni avait bétonné les contrats avec AstraZeneca de manière à rendre impossible l'exportation de vaccins par cette firme tant que le Royaume n'était pas totalement servi, ceci avec pour conséquence qu'une décision des autorités britanniques d'interdire l'exportation devenait inutile ? Si c'est exact, l'interview de l'ambassadeur est d'une hypocrisie sans nom, outre qu'il pratique une magnifique langue de bois en esquivant la question de savoir si le Royaume-Uni connait les même problèmes que les pays de l'Union européenne avec AstraZeneca ...

  • Posté par GERDAY Michel, lundi 5 avril 2021, 19:13

    La vérité si je mens

  • Posté par WEERENS Alain, dimanche 28 mars 2021, 14:43

    Ca ne leur viendrait pas à l'idée ... mais c'est bien ce qu'il font depuis des mois !!!!

  • Posté par Cornet Fr., dimanche 28 mars 2021, 11:08

    Quel cynisme.

  • Posté par Surmont Willy, dimanche 28 mars 2021, 9:18

    Quand on voit comment les anglais reviennent sur des accords signés, ne nous étonnons pas que le Royaume Uni porte le nom de Perfide Albion!

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Covid-19: les Pays-Bas de nouveau inquiets

Avec plus de 7.700 nouveaux cas de covid-19 rapportés en milieu de semaine, le pays atteint son plus haut niveau de contaminations déclarées depuis le 19 juillet dernier. Face à cette recrudescence inquiétante, le gouvernement démissionnaire de Mark Rutte a demandé un conseil d’urgence à son comité scientifique en charge de la gestion de la pandémie.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs