Accueil Culture Scènes

Théâtre national: voici le projet du collectif F(s)

Une première candidature pour le Théâtre national et un projet novateur : une direction collective. Plus qu’une vision artistique, F(s) défend une approche décoloniale, écoféministe, inclusive, horizontale. De quoi bousculer le sérail !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’était en mai 2018. On titrait alors : « 750 femmes se mobilisent contre le plafond de verre au théâtre. » F(s) était né et c’est au Théâtre national (TN) que le collectif faisait sa première manifestation publique, posant sur les marches de l’institution en brandissant les chiffres éloquents du peu de place accordée aux femmes dans les métiers de la culture. Que de chemin parcouru depuis : F(s) continue de s’agrandir considérablement, les nominations féminines se succèdent désormais à la tête des scènes belges francophones, les études se multiplient sur la parité. Aujourd’hui, retour au Théâtre national pour le collectif féminin et féministe mais, cette fois, pour déposer une candidature à la direction du lieu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, lundi 29 mars 2021, 11:16

    C'est pas mal de réinventer une dictature ! Heureusement pour elles que ce théâtre fonctionne avec des subventions d'argent public !

  • Posté par Pouget Isabelle, lundi 29 mars 2021, 9:35

    Je viens de lire les proposition du collectif et notamment la mention d'une " grille d’autoévaluation des privilèges (genre, classes sociales, origines, validité) " pour la programmation. C'est exactement ce qu'on fait les hommes pendant des siècles. Ils ont jugé qui avait le droit de "faire" sur ces critères précisément : le genre : l'homme - la classe sociale : les riches (aristocrate, bourgeois et autre suivant l'époque) - l'origine : l'Europe - la validité : l'autoévaluation !!!!! Formidable... En tant que femme de 70 ans, je me suis battue pour que ces critères disparaissent, pas pour qu'il soient réactualisés au profit d'un autre groupe quel qu'il soit. Tous ces critères ensemble composent certes la richesse d'une personnalité mais n'en fait pas un artiste pour autant. Un artiste n'est ni femme, ni transgenre, ni bourgeois, ni blanc, ni noir, ni, ni, ni... C'est une personne qui possède un don particulier, celui de créer, de nous surprendre, de nous émouvoir, de nous interroger, de nous faire rire ou pleurer, de nous secouer, sur des sujets qui dépassent ses origines, son genre, sa richesse, sa couleur de peau.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, lundi 29 mars 2021, 11:18

    Mme Pouget : On ne peut qu'être d'accord avec votre commentaire. On ne va pas au théâtre pour faire de la politique.

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs