Accueil Société

Grève nationale sur les salaires: c’est le blocage à tous les étages

Le pays est en grève ce lundi. La FGTB et la CSC réclament que la norme salariale de 0,4 % négociée dans le cadre de l’Accord interprofessionnel n’ait qu’une valeur indicative. Les patrons refusent. Quant au gouvernement, il temporise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Il existe une expression pour résumer la situation de la concertation sociale : dialogue de sourds. Raison pour laquelle la Belgique confinée est également en grève ce lundi. Un mouvement mené dans le contexte particulier, en raison du respect des règles sanitaires (pas de grands rassemblements sauf ceux autorisés par les bourgmestres et des piquets ne réunissant que quatre affiliés par syndicat), difficulté d’organiser un mouvement en télétravail, et obligation de préserver les hôpitaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Dubray Georges, lundi 29 mars 2021, 15:07

    Je constate que nous avons a faire a des salariés ou employés (e) je suis un indépendant et je peut vous faire parvenir ma feuille de salaire "Dirigent" comme cela s appelle un brut de 2000,00 €.Oui messieurs vous avez bien lu ce qui me laisse en net pas grand chose pour ce montant je travail 12 h par jour 6 sur 7 et le dimanche en moyenne 4 h. A qui ma place si un ministre la veut on échange de suite. Donc arrêtez de vous plaindre.

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, lundi 29 mars 2021, 17:11

    A M. Staquet. Si vous allez vous plaindre à la FEB de vos faibles revenus d'indépendants, la réponse sera "tant pis", c'est la vie dynamique de l'entrepreneur, si cela ne vous convient fermez boutique avant la faillite.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 29 mars 2021, 16:05

    Ils vous diront tous pompeusement « c’est un choix, vous le saviez en commençant. » Ce sera le seul moment où vous aurez suscité une réaction chez eux. Pour le reste, vous pouvez faire une crise cardiaque ou sombrer dans la misère suite à 2 ans de chimiothérapie, ça ne provoquera pas la moindre émotion chez eux.

  • Posté par Alessia Kesteloot, lundi 29 mars 2021, 13:38

    Les hypermarchés dans mon quartier étaient fermés. Impossible de faire les courses pour les personnes isolées. Je suis rentrée bredouille. Belle mentalité alors que le personnel de ces magasins a reçu des primes Coronavirus et que leurs bénéfices sont plantureux ! Solidarité vous avez dit ?!?!

  • Posté par Alessia Kesteloot, lundi 29 mars 2021, 13:35

    Les hypermarchés dans mon quartier étaient fermés. Impossible de faire les courses pour les personnes isolées. Je suis rentrée bredouille. Belle mentalité alors que le personnel de ces magasins a reçu des primes et que leurs bénéfices sont plantureux. Solidarité vous avez dit ?!?!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs