Accueil Sports Football Diables rouges

Les Diables rouges ont été menés 6 fois sur leurs 11 derniers matches

Vendredi, Roberto Martinez avait dû donner son ressenti sur un triste constat, celui que son équipe doit régulièrement courir après le score, dans les rencontres les plus compliquées comme dans les plus aisées.

Temps de lecture: 2 min

Le plus important, c’est d’observer la réaction des joueurs dans ce genre de situation. Je préfère que mon équipe passe par ces moments où l’on apprend finalement beaucoup de choses, que d’avoir un parcours facile jusqu’à l’Euro. » Des propos qui font écho à ceux tenus à Bucarest lors du tirage au sort du championnat d’Europe : Roberto Martinez estimait étonnamment qu’il aurait préféré voir son équipe dans un groupe de la mort, à l’image de celui qui réunit la France, l’Allemagne et le Portugal, pour justement mettre ses joueurs face à de vrais défis.

Lors de leurs derniers matches, les Diables rouges ont donc a priori appris beaucoup de choses ! La Belgique a en effet été menée lors de six de ses onze dernières rencontres, avec une défaite au bout du compte en Angleterre.

Cinq fois, les hommes de Roberto Martinez ont même encaissé le premier but de la rencontre (contre la Tchéquie, le pays de Galles, la Suisse, l’Islande et Chypre). Sur les 53 matches dirigés par le Catalan depuis 2016, les Diables rouges ont au total été menés à treize reprises.

Plus de Belgique-Japon…

La conclusion positive de cette observation, c’est évidemment la capacité de réaction de l’équipe nationale et ce, même avec peu d’occasions créées, puisque sur ces six matches « problématiques », la Belgique a tout de même réussi à s’imposer quatre fois (pour une défaite et un partage). Une efficacité doublée d’un sang-froid qui a donc permis aux Diables rouges de sauver les meubles, notamment samedi soir à Prague, ou tout simplement de se montrer cyniques.

Ce qui sera peut-être la clé de la réussite cet été, si ce n’est que face aux grandes nations, cette habilité à renverser une situation compromise sera forcément plus compliquée à assumer. Et si les émotions procurées par Belgique-Japon lors du Mondial russe il y a trois ans restent encore dans toutes les mémoires, il serait plus judicieux de parvenir à s’éviter un tel scénario lors du prochain Euro…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb