GP de Bahreïn: Fernando Alonso contraint à l’abandon à cause… d’un emballage de sandwich

GP de Bahreïn: Fernando Alonso contraint à l’abandon à cause… d’un emballage de sandwich
Photo News

Pour son grand retour en Formule 1 ce dimanche, lors du GP de Bahreïn, Fernando Alonso a été contraint à l’abandon au 34e tour, alors qu’il était bien installé dans le Top 10. Et la raison qui a poussé le double champion du monde à s’arrêter est pour le moins surprenante : en emballage de sandwich s’est coincé dans le conduit de ses freins arrière, comme l’explique Marcin Budkowski, le nouveau directeur exécutif d’Alpine.

« Ce début de saison est loin d’être idéal avec une bonne part de malchance tout au long du week-end, tant en qualifications qu’en course. Les deux pilotes ont pris un excellent départ en gagnant des positions dans le premier tour. Fernando était même confortablement installé dans le top dix. Après son premier arrêt, nous avons eu un petit problème nous obligeant à diminuer les performances de sa voiture, puis un papier d’emballage à sandwich s’est coincé dans les écopes de frein à l’arrière de sa monoplace. Cela a provoqué une surchauffe assez importante, au point d’endommager le système de freinage. Nous avons donc choisi de le faire rentrer définitivement pour des raisons de sécurité », a détaillé Budkowski dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous