Accueil Société

Voyages non-essentiels: feu vert au transfert de données du Passenger Locator Form aux autorités locales et services de police

Le dispositif pourrait donc être opérationnel dès le début des vacances de Pâques.

Temps de lecture: 3 min

La commission de la Justice de la Chambre a approuvé lundi à l’unanimité, moins l’abstention du Vlaams Belang et du PTB, l’accord de coopération qui doit permettre aux autorités locales et aux services de police de contrôler le respect de l’obligation de test et de quarantaine aux voyageurs pour lutter contre la propagation du covid-19.

L’accord conclu entre le pouvoir fédéral et les Régions vise à partager les données contenues dans le Passenger Locator Form (PLF) que les personnes qui ont séjourné plus de 48 heures à l’étranger doivent remplir. La dernière ratification est attendue vendredi au parlement bruxellois. Le dispositif pourrait donc être opérationnel dès le début des vacances de Pâques.

L’absence de cet accord de coopération rendait dans les faits le contrôle des obligations imposées aux voyageurs de retour d’une zone rouge très compliqué. A partir de la semaine prochaine, les autorités locales pourront par exemple contacter une personne pour savoir si elle respecte bien la quarantaine et a besoin d’aide. Les données pourront être transmises à la police le cas échéant. Pour contrôler le dépistage, les données du PLF seront automatiquement transmises à la banque de données de la police et pourront être comparées aux codes de test inutilisés. Les données seront conservées durant 14 jours.

Si l’accord a reçu un large soutien, il n’en a pas moins suscité des grincements de dents chez les parlementaires, y compris au sein de partis membres des différentes majorités impliquées dans l’accord.

« Jusqu’à présent, nous avons fonctionné à la confiance. Maintenant, nous passons dans un système plus répressif. Ne craignez-vous pas que les citoyens ne rempliront plus de formulaire ? » a demandé Cécile Thibaut (Ecolo-Groen).

Autre motif d’inquiétude : la base légale. Aux yeux de Vanessa Matz (cdH), celle-ci est trop peu solide pour mettre en place un système aussi intrusif dans la vie du citoyen.

Le PTB a dénoncé quant à lui une « posture autoritaire et répressive ».

Pour le gouvernement, les problèmes survenus au retour du congé de fin d’année -près de 25 % des personnes de retour de l’étranger ne s’étaient pas faits tester- montrent pourtant la nécessité d’un contrôle plus strict. Ne rien faire serait « irresponsable », selon le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne.

« Nous faisons appel à la solidarité de chacun. Quand une personne revient en Belgique, est-ce trop demander que de se faire tester le jour 1 du retour ? Ça aussi, c’est la solidarité. Aujourd’hui, ce n’est pas difficile de se faire tester », a souligné le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke.

L’interdiction des déplacements non essentiels à l’étranger expire, en principe le 18 avril, à la fin des vacances de Pâques. La Commission européenne s’est inquiétée à plusieurs reprises auprès de la Belgique de cette mesure. « Une fois que l’interdiction sera levée, nous voulons mieux contrôler les gens de retour de voyage », a expliqué le ministre de la Justice.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Esser Olivier, lundi 29 mars 2021, 20:00

    Aller prendre dans les Ardennes: c'est autorisé et même encouragé par Le Soir: https://plus.lesoir.be/363511/article/2021-03-29/coronavirus-la-wallonie-fera-le-plein-de-touristes-belges-paques. Par contre, passer la frontière, c'est dangereux. De qui se moque-t-on? Il n'y a rien de sanitaire dans ces mesures.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 30 mars 2021, 12:18

    Quel salmigondis, M. Pascal.

  • Posté par Oscar Pascal , lundi 29 mars 2021, 20:47

    Tout à fait, des études VUB - ULB - UCL démontrent que cela a même été contreproductifs. Comme vous l'écrivez les gens, comme aux congés de carnaval, vont allés s'entasser dans les gîtes touristiques aux congés de Pâques, voilà. Les milieux médicaux n'ayant pas reçu les moyens et les capacités pour lutter contre le virus, sans aucune étude, sur base de données brutes, des politiciens comme A. De Croo et FVDB qui appliquent les avis de Van Ranst, la question étant :"quelles mesures brutales prendre". De prendre des mesures si brutales et depuis si longtemps, il n'y a plus l'adhésion de la population. Et comme c'est le comportement des gens qui est important, sans adhésion ! La fermeture des frontières, cela n'a fait qu'exacerber les résidents étrangers et plus particulièrement les français qui voulaient simplement rentrer chez eux ! Pour manipuler la population, les politiciens ont de bons professeurs, le duo Van Ranst - FVDB et surtout savoir bien mentir. C'est exact, ces gens là se moquent de nous, ils nous méprisent avec leurs condescendances. Et que dire de la fête de A. De Croo, accompagné de son président de partis et des nombreuses personnes présentes, le tout avec orchestre chantant et en milieu confiné. C'est TOUT ce qu'il ne faut pas faire et cela donne des leçons ! Que ces gens là regardent le rocher qu'il y a dans leur œil au lieu de chercher la poussière dans l'œil des coiffeuses - coiffeurs entres autres

  • Posté par bo 19, lundi 29 mars 2021, 18:54

    je ne suis plus belge mais nord coréen --- avant je le remplissais chaque fois --- maintenant c'est sûr je ne le ferai plus --- qu'est ce que le flic de quartier a à savoir ma vie privée car cela reste ma vie privée car même si je voyage je fais attention à ce que je fais mais pas besoin d'une puce dans mon oreille ou un document pour ce gouvernement

  • Posté par dekoker philippe, lundi 29 mars 2021, 17:58

    je suppose que cette loi est disposée à être abrogée (et non suspendue) des que le taux de vaccination est de 70% C'est extrêmement intrusif comme texte et avec des dictateurs comme vdb ou van quick cela ouvre la porte à toutes les dérives

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko