Accueil Société

Coronavirus: les leçons à tirer du prévisible et décevant rapport de l’OMS sur les origines de la pandémie

Ce rapport des spécialistes, qui selon certains n’ont pas eu assez de latitude pour travailler librement, confirme les premières conclusions des experts qu’ils avaient présentées le 9 février à Wuhan.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Un petit sentiment de « tout ça pour ça ». Après des semaines de report, l’étude controversée, menée conjointement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et une équipe d’experts chinois sur les origines du covid a fini par pointer le bout de son nez. Pas via l’OMS : c’est l’Agence France-Presse qui en a obtenu une copie ce lundi. Sans surprise, l’étude conclut que la transmission du virus à l’homme par un animal intermédiaire est une hypothèse « probable à très probable », tandis que la fuite du virus d’un laboratoire reste « extrêmement improbable ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par jose niesten, mardi 30 mars 2021, 12:43

    C'est comme si la Chine avait rédigé le rapport, de toute façons avec le CEO de l'OMS qui a été imposé par les chinois.

  • Posté par RENARD Michaël, mardi 30 mars 2021, 7:35

    Si un virus s'est échappé, était-ce de manière volontaire ou est-ce un manquement humain ? Tous ces laboratoires sont des apprentis sorciers. Ils jouent avec la manipulation génétique comme d'autres jouent à des jeux de construction. Malgré tous les protocoles mis en place, il suffit d'une seule erreur, d'un seul manquement pour qu'un catastrophe arrive.

  • Posté par Hubert Wynands, mardi 30 mars 2021, 5:45

    Bref, virus made in China et rapport made in China. Merci à la Chine pour cette merde globalisée. Et petite leçon pour les naïfs qui pouvaient encore croire à l’angélisme du régime chinois.

  • Posté par Lombard Fernande, lundi 29 mars 2021, 22:41

    Les Etats-Unis n'ont pas la même approche pour tous ses ennemis politiques. Economiquement très puissante, la Chine ne présente pas un intérêt semblable à la Russie. Celle ci est en effet 2 fois moins peuplée que les Etats-Unis mais 2 fois plus étendue. Lorsque les troupes américaines prendront possession des territoires russes, nul doute que Wall Street pleurera de bonheur, que de richesses à piller à portée de mains...

  • Posté par Esgain Nicolas, lundi 29 mars 2021, 21:45

    Pourquoi un pays qui enferme des journalistes qui enquêtent sur les origines du Covid serait tout à coup enclin à laisser une enquête se dérouler sans embûches? Il n'y a pas de vérité possible dans un état totalitaire, point.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs