Accueil Sports Cyclisme

Philippe Gilbert au repos: vieillir, ce n’est pas renoncer

Voici le commentaire de Stéphane Thirion, notre journaliste qui suit l’actualité du cyclisme, à propos de la pause prise par Philippe Gilbert.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les commentaires en aval de la décision prise par Philippe Gilbert de ne pas participer au Tour des Flandres sont parfois sans appel, parce que la réalité des réseaux sociaux ne laisse aucune place aux sentiments. On y analyse à chaud et sans recul avec cette réflexion récurrente : à 38 ans, le champion est dépassé, il peut arrêter sa carrière. C’est dur, implacable, car le monde est ainsi fait, et ce n’est pas la période Covid qui harmonise les relations entre les individus.

L’émergence des jeunes talents nourrit ces commentaires sans ambiguïté : on passe rapidement à autre chose, à quelqu’un d’autre. Même Eden Hazard, qui a encore tout l’avenir devant lui, souffre d’une surdose de « has been » fleurissant dans les joutes verbales, rarement gracieuses, jamais poétiques et bourrées de fautes d’orthographe sur des commentaires qu’on lit, qu’on subit. Ou pas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs