Accueil Monde France

«Il attend quoi?»: la Une de Libération qui s’interroge, Macron sous pression

Malgré la flambée de l’épidémie, l’Hexagone a opté pour un confinement du «troisième type». Un lockdown qui n’en est plus vraiment un et qui inquiète les épidémiologistes.

Temps de lecture: 2 min

« Il attend quoi ? ». C’est la question que pose le quotidien « Libération » face à l’attitude d’Emmanuel Macron, en Une de son édition de mardi. Appels de médecins, d’enseignants, d’élus, pays voisins qui filtrent aux frontières, pic d’octobre dépassé en réanimation, rarement la pression sur Emmanuel Macron n’aura été si forte pour lui dicter un tour de vis qu’il s’est jusqu’ici refusé à prendre. Cela fait deux fois, le 29 janvier et le 18 mars, que le chef de l’Etat a décidé de mesures moins strictes que celles réclamées par les experts malgré un taux élevé de cas, en tablant sur une stabilisation avec la vaccination.

« Hôpitaux submergés, épidémie hors de contrôle, classes qui ferment, vaccination poussive… Si Emmanuel Macron n’entend faire aucun « mea culpa », la violence de la troisième vague place notamment l’Ile de France au bord de la catastrophe », explique le journal français en Une. Les plus hauts responsables médicaux de l’AP-HP ont alerté dimanche sur le risque grandissant de « débordement » des hôpitaux parisiens, où les médecins se préparent avec une certaine « colère » à « faire le tri » entre les patients et à pratiquer une « médecine de catastrophe » face à la « violente » troisième vague de Covid-19.

En France, le mois d’avril pourrait s’avérer le plus compliqué à gérer depuis le début de l’épidémie, sous l’effet de la troisième vague due au variant anglais, avant l’impact de vaccinations qui se fait attendre. Faute de nouvelles mesures, la pression sur le chef de l’Etat risque de s’accentuer encore dans les jours qui viennent.

À lire aussi Confinement: en France, «freiner sans enfermer»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, mardi 30 mars 2021, 16:57

    Il attend quoi? Que le bilan des décès s'alourdisse, pardi. Au plus de morts sont à déplorer, au plus grandes les économies en termes de retraites à payer seront significatives. Plus besoin de l'équivalent des witte boek-groene boek!!!! Les économies se font toutes seules.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 30 mars 2021, 16:11

    La question est: "L'Europe attend quoi"? Vous croyez que cela sert à quelque chose ces politiques différentes d'un pays européens à l'autre? A rien du tout. La bulle doit être à 27 et on ferme autour. Ensuite, on agit sur les bulles à l'intérieur de la grande.

  • Posté par DENIS JEAN, mardi 30 mars 2021, 11:07

    assumez votre choix en vous portant volontaire pour faire le tri et comme aide-soignant...

  • Posté par Bauduin Dominique, mardi 30 mars 2021, 7:34

    Il a raison de freiner à suivre ces experts statisticiens qui ne poussent qu'à confiner. C'est la vaccination qui va résoudre cette pandémie. APrès un an, le confinement a démontré ses limites.

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mardi 30 mars 2021, 14:41

    Le problème est que la France a une forte mobilisation des anti vaccin. Cela va leur valoir une prolongation des mesures encore quelques mois après les autres pays.

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs