Trains vers la Côte: «A la SNCB, on s’arrache les cheveux avec cette mesure», selon Gilkinet

Trains vers la Côte: «A la SNCB, on s’arrache les cheveux avec cette mesure», selon Gilkinet

Les vacances de Pâques se profilent, le beau temps aussi. La tentation de se rendre à la mer du Nord est donc grande pour les Belges. La règle selon laquelle les passagers des trains devront s’asseoir sur les sièges situés à la fenêtre ne sera appliquée qu’aux trains à destination des gares côtières, a précisé vendredi dernier le porte-parole du ministre de la Mobilité Georges Gilkinet. Cette mesure s’appliquera pendant les vacances de printemps (Pâques), du 3 au 18 avril, et le week-end des 24 et 25 avril.

Pour faire face à l’afflux de vacanciers d’un jour durant les vacances, la SNCB doit limiter la capacité des trains vers les destinations touristiques en ne permettant aux passagers que d’occuper les sièges près de la fenêtre. Les enfants de moins de 12 ans sont autorisés à occuper d’autres sièges.

Invité dans la matinale de LN24, le ministre de la mobilité, Georges Gilkinet s’est exprimé sur cette mesure. « Il fallait limiter le nombre de personnes dans le même train, au même moment, d’où cette mesure. »

Pourquoi la règle de la fenêtre ?

« C’est facile de savoir où on doit s’asseoir, c’est ce qui permet de garder la distance maximale. Je ne dis pas que la règle est la plus simple, c’est pour un temps limité. Elle a été prise pour permettre aux Belges d’aller partout ».

Pourquoi pas pour les retours ?

« Les Belges arrivent à la mer du matin au début de l’après-midi, mais veulent repartir au même moment. Pour éviter les attroupements à proximité des gares, on a mis plusieurs mesures en place : davantage de trains de réserve pour le retour, déclassement de la première classe et l’assouplissement de la règle de la fenêtre. Beaucoup de personnes descendent également à Bruges ou Gand, les gares les plus proches de la Côte »

Pourquoi ne pas appliquer la règle dès cette semaine ?

« Il fallait un peu de temps à la SNCB pour s’organiser. La mesure a d’ailleurs été prise avant que l’on sache que les cours soient suspendus. »

Comment la règle sera-t-elle appliquée ?

« A la SNCB, on s’arrache les cheveux avec cette mesure. Il y aura des annonces dans les gares avec des contrôleurs qui diront le nombre de places qu’il reste dans le train qui arrive. Le public devra attendre en respectant les règles. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous