Accueil Société

Vaccins: forte augmentation des livraisons au second trimestre

La Belgique n’a reçu qu’un peu plus de la moitié des doses sur lesquelles elle comptait. Au second trimestre, elle devrait en recevoir 7,4 millions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Le principal frein à l’avancement de la campagne de vaccination a été jusqu’ici la disponibilité des doses. La Belgique en espérait 4 millions au premier trimestre. Elle n’en aura finalement reçu que 2,6 millions. Si Pfizer a tenu ses engagements après un début un peu chaotique et Moderna aussi dans une moindre mesure (95 %), c’est surtout AstraZeneca qui est responsable de ce retard. On n’a finalement obtenu qu’un quart des doses promises. Au final, 60 % de l’approvisionnement nous est venu de Pfizer, 30 % d’AstraZeneca et 10 % de Moderna.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raspe Eric, mardi 30 mars 2021, 13:49

    Monsieur Munster, pouvez-vous corriger votre article. Prétendre que la Belgique avait beaucoup misé sur le vaccin AstraZeneca est quantitativement faux et donne la fausse impression que la politique vaccinale est guidée par une volonté d'en réduire au maximum le coût. En effet, sur le site officiel belge (https://www.afmps.be/fr/usage_humain/medicaments/medicaments/covid_19/vaccins/livraisons_de_vaccins_et_de_materiel_de) il apparaît qu'en réalité, sur 34.1 millions de vaccins commandés, 12.5 millions l'ont été chez Pfizer, 5.8 chez Moderna, 2.9 chez Curevac, 7.74 chez AstraZeneca et 5.16 chez J&J. En termes relatifs, cela donne pour Pfizer 36.7%, pour Moderna 17%, pour Curevac 8.5%, pour AstraZeneca, 22.7% et pour J&J 15.1 %. Le total des vaccins ARN compte pour 62.2% des vaccins commandés. En sus, des options ont été prises pour une commande additionnelle de 2.5 millions de doses de Pfizer et de 3.82 millions de Moderna, ce qui alourdira le poids relatif de ces vaccins dans la stratégie. Que le vaccin AstraZeneca devait avoir une place particulière dans l'exécution de la stratégie vaccinale due à sa conservation à 4°C et à la plus grande flexibilité du délai entre les deux injections aurait été plus correct.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs