Accueil Belgique Politique

Entreprises wallonnes: en finir avec les aides trop sélectives

Le CDH demande au gouvernement wallon de changer son fusil d’épaule : toutes les entreprises doivent être soutenues en fonction de leur perte en chiffre d’affaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Il y en aura pour tout le monde ce mercredi matin au parlement wallon. Un long débat en séance plénière brassera toutes les dimensions de la crise sanitaire qui se prolonge : chiffres de l’épidémie, tests et traçage, vaccination ou décisions du comité de concertation (Codeco). Et on en passe dont l’impact calamiteux des mesures anti-covid sur les entreprises et l’économie en général.

Depuis un an, le gouvernement wallon a largement délié les cordons de la bourse régionale pour venir au secours des sociétés en difficulté et particulièrement celles contraintes de cesser leurs activités en raison des mesures de confinement. On dépasse aujourd’hui largement le milliard d’aides directes auxquelles il faut ajouter des formules de prêts ou le soutien en consultance d’organismes comme la Sowalfin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lespagnard Frans, jeudi 1 avril 2021, 0:58

    On pensait qu’elles n’étaient pas assez sélectives ....témoignage d’un saupoudrage généralisé et inefficace !

  • Posté par noel lelon, mercredi 31 mars 2021, 21:00

    Qui payera ? Où le cdh, parti aux abois dans l’opposition, irait-il chercher l’argent ? Voici un parti politique qui tire maintenant dans tous les sens. Lisez ce qui suit, à mon avis vous trouverez une solution tombe sous le sens : https://plus.lesoir.be/art/d-20131218-33318F?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlast10year%26sort%3Ddate%2Bdesc%26start%3D170%26word%3DJohn%2BCrombez%2Bfraude

  • Posté par Detez Olivier, mercredi 31 mars 2021, 10:42

    On en parle peu mais les indépendants complémentaires ont été largement exclus des aides octroyées depuis mars 2020, pourtant ceux-ci doivent aussi continuer à faire face à des frais fixes depuis plus d'un an.

  • Posté par Wathelet Michel, mercredi 31 mars 2021, 9:20

    Pourquoi ? ce n'est pas le cas.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs