Accueil Société

Afflux vers la Côte: une fréquentation élevée mais les trains ne sont pas bondés

La SNCB a à nouveau déconseillé fortement de se rendre à la Côte ces mardi et mercredi, et recommande d’opter pour une destination moins fréquentée

Temps de lecture: 2 min

Il y a pour le moment un peu moins de monde dans les trains en direction de la Côte que mardi, rapporte le porte-parole de la SNCB Bart Crols mercredi matin. «L’activité aujourd’hui n’est pas du même ordre qu’hier pour le moment», indique-t-il.

En raison de la forte affluence dans les gares et les trains mardi, la SNCB a déconseillé aux voyageurs de se rendre vers la Côte en train.

L’entreprise ferroviaire enregistre à nouveau ce mercredi une fréquentation élevée mais les trains ne sont pas bondés et le plan d’urgence n’a pas été activé, ajoute le porte-parole. «En cas d’augmentation de l’affluence, nous sommes prêts à canaliser la foule.»

Affluence mardi

Ce mardi à la température record pour un mois de mars avait attiré la foule à la mer, mais les touristes d’un jour ont pu rentrer chez eux sans provoquer de trop gros encombrements dans les gares du littoral, ont fait savoir les bourgmestres d’Ostende et de Blankenberge en soirée. Ces communes avaient reçu l’appui de la police fédérale pour encadrer l’afflux de visiteurs. La SNCB avait prévu des trains supplémentaires et les voyageurs ont donc pu être répartis dans les différents convois.

À lire aussi Dans le train bondé vers la Côte: «Le virus se régale, là!»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 31 mars 2021, 13:18

    Bonne contamination à tous !

  • Posté par Vdrme Marc, mercredi 31 mars 2021, 14:39

    Ha ha ha ah ......

  • Posté par Louis J-M, mercredi 31 mars 2021, 12:47

    La bêtise humaine est sans limite, et l' inconscience aussi !...Comment est-il possible de s' engouffrer dans des trains bondés, de subir un trajet dans une promiscuité incroyable, au risque de se faire contaminer, pour aller s' étendre sur un sable glacé et souvent sale, voir une mer glaciale où il est impossible de faire trempette ??? Impossible à comprendre. Il n' empêche, dans une semaine, les chiffres remonterons, et il faudra: soit prendre de nouvelles mesures, soit maintenir celles-ci plus longtemps, au détriment de ceux qui ne pourront pas rouvrir leur restaurant ou leur café. Ces gens qui sont allés dans ces trains et qui tombent malades ne devraient bénéficier d' aucune aide médicale,.... qu'ils assument.

  • Posté par Dedobbeleer Pol, mercredi 31 mars 2021, 19:08

    Je suis entièrement d'accord avec vous, moi qui habite Middelkerke, j'ai du me rendre dans la famille d'urgence en Wallonie hier Mardi. Quand j'ai vu le bazar, j'ai demandé aux policiers présents si en rentrant ce mercredi, j'aurais des problèmes, Il m'a répondu qu'en présentant ma carte d'identité (délivrée à Middelkerke), que l'on me laisserais passer avant les touristes ! Aujourd'hui mercredi 31/03/2021, je me présente donc aux policiers, et les accompagnent mais quand on arrivent près des agents "Sécurails", ceux-ci ont refusé ! Je vais d'ailleurs écrire à mme Dutordoir, au Ministre Gilkinet pour leur signaler que les habitants domicilié réellement à la côte ainsi que les travailleurs qui ne peuvent pas travailler en télétravail de rentrer chez eux en priorité !

  • Posté par Vdrme Marc, mercredi 31 mars 2021, 14:40

    Je suis d'accord avec vous tous des inconscients

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko