Thibaut Courtois investit dans une équipe féminine de football via sa société d’e-sport

Photonews
Photonews

Thibaut Courtois n’est pas uniquement un très bon gardien de but pour le Real Madrid et les Diables rouges. Il est également un homme d’affaires puisqu’il est à la tête de la société d’e-sport DUX Gaming, aux côtés de son collègue portier Borja Iglesias du Betis. Ce mercredi, la presse espagnole a révélé le nouvel investissement de la société : le football féminin.

Le quotidien Marca annonce en effet que Courtois, via DUX Gaming donc, devient actionnaire d’une équipe féminine de football évoluant en première division espagnole : EDF Logroño, rebaptisé DUX Logroño dès la saison prochaine. Le lien entre le sport virtuel et réel avait déjà été fait l’an dernier avec l’investissement dans l’équipe de l’Inter de Madrid, club de 3e division renommé DUX Inter depuis.

Ici, le pas est encore plus fort puisque c’est le football féminin qui est ciblé. « Nous voulons soutenir et voir le football féminin grandir avec DUX », a déclaré le gardien des Diables rouges à Marca. « Nous avons évolué depuis le monde de l’e-sport et notre modèle s’est révélé être un succès. D’abord, c’était avec DUX Inter et désormais avec Logroño. Je pense que c’est une excellente idée de soutenir la croissance du football féminin de cette manière ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous